L'Hérault et le Gard toujours placés en alerte orange ce vendredi matin

Quatre départements du sud de la France, l'Ardèche, la Drôme, le Gard et l'Hérault, étaient toujours placés en alerte orange pour orages et pluie-inondation, ce vendredi à 6h00.

De fortes précipitations sont à nouveau attendues sur l'Hérault et la Gard. Octobre 2014.
De fortes précipitations sont à nouveau attendues sur l'Hérault et la Gard. Octobre 2014. © AFP

Actuellement, une ligne de fortes pluies orageuses se maintient sur l'est du département de l'Hérault et sur le Gard. Elle a donné des cumuls de 20 à 70 mm sur les 3 dernières heures, précise Météo France dans un communiqué. Sur le départements de l'Ardèche, les pluies orageuses s'évacuent temporairement par le nord-est.

Des cumuls de l'ordre de 60 à 135 mm ont été relevés en douze heures sur et à proximité des Cévennes.
Dans la Drôme, les passages orageux de la fin de journée et de la nuit ont donné des cumuls de l'ordre de 60 à 90 mm sur une partie nord du département, selon Météo France.

Activité pluvieuse et orageuse

Au cours de la journée de vendredi, l'activité pluvieuse et orageuse va se poursuivre sur le Gard et l'est de l'Hérault. Elle va également reprendre sur l'Ardèche et une partie de la Drôme, sur le nord du département et près du Rhône, après l'accalmie actuelle. Ces précipitations seront fortes par endroits, des cumuls de plus de 50 mm en peu de temps sont possibles, et parfois de la grêle.

En revanche, même si quelques averses restent possibles, une accalmie va concerner une grande partie de l'Hérault en journée d'aujourd'hui. En fin d'après-midi et la nuit prochaine, reprise ou renforcement des précipitations et des orages sur l'Hérault, le Gard, l'Ardèche et une partie de la Drôme.

On attend 100 à 150 mm de pluie

L'intensité des pluies devrait ensuite s'atténuer samedi en matinée. Mais une reprise des précipitations intenses pourrait se produire à partir de la nuit de samedi à dimanche. Dans le Gard et l'extrême est de l'Hérault, on attend d'ici samedi matin jusqu'à 100 à 150 mm, et même ponctuellement davantage, a indiqué Météo France.

Dans l'Ardèche, les cumuls attendus sont de l'ordre de 200 mm en 24 heures sur et à proximité du relief. Dans la Drôme, des orages localement violents, avec grêle possible, toucheront encore le nord du département et la vallée du Rhône ; peu nombreux en journée ils deviendront plus fréquents la nuit prochaine. Outre l'activité électrique parfois soutenue, ces orages peuvent générer localement des cumuls de plus de 50 mm en quelques heures seulement. Par ailleurs, le département de l'Hérault est en vigilance orange pour un risque de crues du Lez.

Sauvetages de naufragés dans le Gard

Dans le Gard, une cellule orageuse est restée bloquée dans un axe qui comprend le secteur de la Vaunage (à l'ouest de Nîmes) et le nord de Nîmes, vers 3h00 cette nuit. L'eau est montée aussi vite qu'elle est redescendue sur la voie publique. Il y a eu 5 mises en sécurité et 4 sauvetages de naufrages de la route, à clarensac et sur la route d'Alès à Nîmes, a-t-on appris auprès du Codis. Il n'y a pas eu d'inondation de maison, selon les pompiers.

Plusieurs épisodes orageux ont déjà frappé le sud de la France depuis le début de l'automne, faisant en particulier quatre morts dans un camping de Lamalou-les-Bains, dans l'Hérault, dans la nuit du 17 au 18 septembre. Au cours de cette nuit, deux septuagénaires avaient également été tués dans l'Aveyron et dans le Gard.

Fin septembre, Montpellier et plusieurs dizaines de communes avoisinantes avaient subi une inondation majeure, entraînant la prise en charge de 4.000 "naufragés". Cette semaine encore, des trombes d'eau sont tombées sur l'Hérault dans la nuit de lundi à mardi, occasionnant des dégâts importants.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo inondations intempéries