Béziers : le malaise des maires s'invite au salon

Le salon des maires bat son plein ce jeudi à Béziers. L'occasion pour les maires de l'Hérault d'échanger sur la pression croissante qu'ils subissent. Baisse des crédits et hausse des exigences des citoyens. Résultat, près de la moitié des maires actuels ne se représenterait pas au prochain scrutin.


C'est une première à Béziers. Le salon des maires, des élus locaux et des décideurs publics de l'Hérault rassemble de nombreux acteurs des communes, jusqu'à ce soir au Parc des expositions de la ville. Cette manifestation, organisée par l'association des maires de l'Hérault, (AMF 34) se veut un véritable lieu d'échanges pour tous les élus locaux. L'occasion peut-être, de remonter le moral des troupes car il est au plus bas.
 
Malaise palpable, au salon des maires de l'Hérault, ce jeudi... Il se tenait à Béziers. ©F3 LR
 

La moitié des maires actuels jetterait l'éponge aux prochaines élections


D'après les premières estimations, dans l'Hérault, près d'un maire sur deux ne se re-présenterait pas en 2020.  Selon Christian Bilhac, maire de Péret et président de l'association héraultaise des maires, la fonction de maire est victime de son succès.

"Le maire, c'est celui qu' on a sous la main pour dire quand ça ne va pas"


Premier maillon politique de la vie en société, cette proximité en fait l'élu préféré des Français mais aussi un élu sous pression auquel on demande des comptes en permanence.
 

Quand les maires démissionnent


Exemple à Marcorignan, dans l'Aude, où Aimé Laffon démissionne l'an dernier après 16 ans de service... La pression, il l'a subie de tous côtés.  Complexité de la législation, intérêt général contre intérêts particuliers ou baisse des dotations, le maire doit avoir les épaules larges.
 

"Ne soyez pas trop anxieux, pas trop billeux , ou ne soyez pas maire! " résume Aimé Laffond.


Le maire démissionnaire reste aujourd'hui adjoint car toujours soucieux de l'avenir de sa commune.
Daniel De Barros et Cédric Métairon l'ont rencontré.

Daniel De Barros et Cédric Métairon ont enquêté sur le "blues des maires" ©F3LR

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité