A Béziers, des violentomètres distribués en boulangerie

Publié le

Des sacs à pain pour alerter sur les violences sexistes et sexuelles. Une boulangerie de Béziers distribue des emballages de baguettes de pain équipés d’un violentomètre.

C’est une initiative locale mais efficace pour alerter les femmes !

Né en Amérique latine, le violentomètre a d’abord été diffusé en région parisienne dans plusieurs lycées sous forme d’une règle colorée… avant d’être imprimé sur des sacs à pain.

Ce violentomètre est aujourd’hui livré dans une boulangerie de Béziers. Mais ce n’est pas la première distribution d’emballages de baguettes de pain. Depuis fin mars, l'opération est menée par le collectif national "nous toutes" qui a deux antennes dans la région à Montpellier et Béziers.

Grâce à une cagnotte en ligne, le collectif a récolté assez d'argent pour fournir 615 mille sacs aux boulangeries en France. Laura Jovignot, responsable de l'opération se réjouit du succès de l'action, " cela va nous permettre d'imprimer 615 000 emballages et comme les statistiques précise qu'une baguette concerne trois personnes, on espère ainsi toucher plus d'1,8 million de personnes dont des femmes victimes de violences".

Orange « Dis stop »

Le violentomètre est un outil de prévention qui permet de mesurer le degré de violence dans un couple, à partir d'exemples concrets du quotidien, de phrases ou attitudes qui pourraient relever d’une relation abusive. Vert : « profite, ta relation est saine », orange : « dis stop », rouge : « protège-toi, demande de l'aide ». Sur l’autre face du support, sont également inscrits les numéros à contacter si besoin. Le n° d’urgence le 17 et le 3919 n° anonyme et gratuit de Violences Femmes Infos. Rappelons qu’il y a eu 90 féminicides en France l’an dernier et qu’en moyenne, 200 mille femmes sont victimes de violences conjugales. Et que les périodes de confinement ont fait bondir le nombre de signalements de violences subies par les femmes au sein de leur foyer.