Béziers : 9 mois de prison pour avoir escroqué des personnes âgées en se faisant passer pour malentendante

Une femme âgée de 31 ans a été condamnée à une peine de 9 mois de prison par le tribunal correctionnel de Béziers pour des faits d’escroquerie. Elle abordait les personnes âgées en se faisant passer pour quelqu’un de malentendant et récolter des fonds pour une association humanitaire.

Le palais de justice de Béziers, dans l'Hérault.
Le palais de justice de Béziers, dans l'Hérault. © SYLVAIN THOMAS / AFP

Les faits se sont déroulés ce mercredi 6 janvier sur le parking d’une grande surface de Béziers. Une jeune femme de 31 ans, d’origine roumaine, aborde des personnes âgées et leur demande de l’argent après avoir récolté leurs signatures sur un faux document à l’entête de l’association Handicap International.

Selon les victimes, cette jeune femme se faisait passer pour une personne malentendante.

Elle a été interpellée par les policiers du commissariat de Béziers puis placée en garde en vue.

"Lors de sa garde à vue, elle reconnait les faits et avoue avoir utilisé un faux document pour convaincre les passants de lui donner de l’argent", nous confie Raphaël Balland, procureur de la République à Béziers.

Le tribunal correctionnel de Béziers l’a condamné à 9 mois de prison avec maintien en détention et interdiction de séjour sur le territoire métropolitain pendant 5 ans pour des faits d’escroquerie avec appel au public pour collecter des fonds d’entraide humanitaire ou sociale.

Plusieurs condamnations

Mais ce n’est pas la première fois que la jeune femme est condamnée pour des faits d’escroquerie. Au moment de son interpellation, elle se trouvait en état de récidive légale et avait déjà été condamné à une peine de 6 mois et de 3 mois de prison. Au total, la jeune femme devra exécuter une peine de 18 mois de prison.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité justice faits divers vie associative