Béziers : après l'incendie, les cours ont repris presque normalement au collège Kraft

Le foyer des élèves, lieu de vie du collège Katia et Maurice Kraft, quartier de la Devèze à Béziers, a été totalement détruit. 5/11/2019 / © C.Barbet / FTV
Le foyer des élèves, lieu de vie du collège Katia et Maurice Kraft, quartier de la Devèze à Béziers, a été totalement détruit. 5/11/2019 / © C.Barbet / FTV

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, un incendie criminel a détruit une école et brûlé deux salles du collège Kraft, quartier de la Devèze à Béziers. Les travaux ont commencé pour rendre une partie des locaux utilisable dès jeudi 7 novembre. 

Par C.Alazet avec C.Barbet

Les travaux ont commencé dans les salles abîmées par le feu du collège Katia et Maurice Kraft à Béziers.
 
La salle la plus abîmée par l'incendie servait aux élèves de segpa couture et cuisine. 5/11/2019 / © C.Barbet / FTV
La salle la plus abîmée par l'incendie servait aux élèves de segpa couture et cuisine. 5/11/2019 / © C.Barbet / FTV

C'est le bâtiment situé à l'entrée du collège qui a été touché par les flammes. 80 m² au total: le foyer des élèves et l’atelier de couture et de cuisine de la section Segpa.

L’entrée de ce bâtiment n’est pas utilisable compte tenu des fumées dégagées suite aux incendies des 2 salles, a précisé le Conseil départemental de l'Hérault.

Après un débriefing lundi 4 novembre avec l'équipe pédagogique du collège, le président du Conseil départemental de l'Hérault et les délégués de classe concernant l'incendie du 31 octobre, les cours ont repris presque normalement dans le collège.

Les 64 élèves de la section d'enseignement professionnel adapté (segpa) cuisine et couture, dont l'atelier a été détruit par les flammes, ont pu continuer leurs cours au sein du collège.

La salle sera à nouveau utilisable jeudi 7 novembre.
 
Une partie du matériel de l'atelier couture cuisine du collège Kraft à Béziers a pu être sauvée. 5/11/2019 / © C.Barbet / FTV
Une partie du matériel de l'atelier couture cuisine du collège Kraft à Béziers a pu être sauvée. 5/11/2019 / © C.Barbet / FTV


Pour le foyer des élèves, lieu de vie du collège, les travaux seront plus longs. C'est par une fenêtre de cette salle que les incendiaires sont entrés.
Le foyer devrait être à nouveau disponible vers la fin du mois de novembre.

Kléber Mesquida, président du Conseil départemental de l'Hérault, estime le coût des dégâts entre 150 000 et 200 000 euros.
 
 

L'école voisine devra être rasée

L'école primaire Les Tamaris a eu moins de chance : les 17 classes ont brûlée ou sont trop endommagées pour être réhabilitées.

L'école va être rasée et reconstruite.

Les presques 300 élèves reprendront les cours mardi 12 novembre, répartis avec leur classe et leur enseignant dans trois autres écoles du quartier de la Devèze.

Un mineur âgé de 15 ans a été mis en examen puis placé en détention provisoire. Lors de sa garde-à-vue, il a reconnu avoir été sur les lieux de l'incendie mais pas y avoir participé.

Sur la vidéosurveillance du collège, selon Kléber Mesquida, on peut voir "7 individus, cagoulés et gantés", s'introduire dans l'établissement et "repartir, probablement vers l'école Les Tamaris".

L'enquête menée par la police judiciaire de Montpellier et le commissariat de Béziers est toujours en cours pour identifier les auteurs de l’incendie.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus