Béziers : une jeune fille violemment agressée et frappée dans la rue

Une jeune fille a été violemment agressée et frappée en pleine rue à Béziers par 2 autres jeunes femmes. La vidéo circule sur les réseaux sociaux et est devenue virale. Deux personnes sont en garde-à-vue. 

 L’agression s’est déroulée le 27 janvier 2021 dans la montée de l’Avenue de la Marne, en contrebas des Restos du Cœur, à Béziers. Une jeune fille de 18 ans a été agressée alors qu'elle rentrait chez elle en fin de journée. La victime venait de quitter la Maison de quartier Martin Luther King sur les bords de l'Orb où elle effectue un stage.

 Subitement, elle est prise à partie par plusieurs personnes, deux jeunes filles de 16 et 19 ans,  issues de la communauté gitane. Une complice filme avec un téléphone portable volée. 

L'objectif de l'agression semble être au départ le vol du téléphone de la victime, mais très vite le racket tourne à l'acharnement. La jeune fille reçoit des gifles, des coups de poing, et des coups de pieds. Une des agresseuses l'a poursuivit et lui a tiré les cheveux pendant plusieurs minutes. 


.

Le calvaire de la victime a pris  fin avec l'arrivée du père d'une des jeunes filles qui lui faisaient croire qu'elles venaient de porter assistance à la victime après son agression par des garçons dans la rue. Le père prêta alors son téléphone à la victime pour que celle-ci appelle sa mère. La victime nous a  expliqué qu'elle était tétanisée depuis le début de son agression.

Raphaël BALLAND, procureur de la République de Béziers .

 

Des images très violentes 

Ces images très violentes, filmées par les agresseurs eux-même, ont circulé sur les réseaux sociaux. La vidéo est devenue virale. C'est un phénomème qui prend de plus en plus d'ampleur et qui inquiète les services de police. 

On ne peut  être qu' indigné de voir une fois de plus des mineurs dans une escalade de violence , qui se retrouve de plus en plus sur les réseaux sociaux comme une sorte de trophée. 

Gislhain Marty, délégué Alliance Police Béziers

"Cette délinquance des mineurs, même si elle n'est pas en augmentation, est de plus en plus violente. On ne peut être qu'indigné. Lorsque vous regardez  la vidéo, on y voit des véhicules qui passe à proximité et personne ne s'arrête..." poursuit le délégué syndical. 

D'autres victimes 

Les parents de la victime avaient lancé un appel à témoins sur Facebook, pour identifier les auteurs de cette agression. Suite au message, d'autres victimes racontent alors avoir subi des violences du même type. L'enquête a ensuite permis de découvrir d'autres victimes du trio d'agresseuses, dont une adolescente de 14 ans à qui le téléphone portable a été volé lors d'une agression similaire. 

Une enquête a été ouverte. La victime a été entendue et lors de son audition, elle a identifié les auteurs des coups. Deux des trois agresseuses présumées ont été interpellées et placées en garde à vue ce lundi 1er février. 

La troisième jeune fille est toujours activement recherchée.

Le parquet de Béziers a prolongé la garde à vue des deux premières jeunes filles ce mardi 2 février et il décidera des suites judiciaires dans l'après-midi du 3 février à l'issue des présentations des jeunes filles.

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité