Cambriolages : voitures, motos, argent, outils, après avoir accumulé un impressionnant butin, ils terminent en prison

Le tribunal de Béziers a condamné trois individus à des peines de prison allant de quatre à cinq ans pour une série de cambriolages, en janvier 2024, dans des communes autour de Béziers. Ils avaient dérobé, entre autres, trois voitures, quatre motos, trois vélos, deux armes d’épaule et des outils.

Des objets en tout genre, de l'argent liquide, mais aussi trois voitures, quatre motos, trois vélos, deux armes d’épaule et des outillages. C'est l'impressionant butin d'une série de cambriolages intervenus dans sept communes des environs de Béziers (Hérault), entre le 8 et le 22 janvier 2024.

Les auteurs de ces vols, trois hommes âgés de 24, 25 et 43 ans, ont été condamnés, mercredi 31 janvier, à des peines de réclusion par le tribunal correctionnel de Béziers, en comparution immédiate. L'individu de 43 ans, au "casier judiciaire chargé", écope d'une peine de cinq ans d'emprisonnement avec un an de sursis probatoire, informe le parquet. Les deux plus jeunes, au casier vierge, sont chacun condamnés à quatre ans de prison, dont deux avec sursis probatoire.

À leur arrestation, les trois individus ont reconnu une partie des cambriolages.

Interdiction de paraître dans l'Hérault

Deux véhicules ayant servi au cambriolage ont été confisqués, indique le procureur de Béziers. Les condamnés doivent en outre indemniser leurs vicitmes. Le tribunal a aussi prononcé pour eux une interdiction de paraître dans le département de l’Hérault pendant trois ans.

Les cambriolages avaient eu lieu dans des maisons individuelles à Autignac, Bize Minervois, Capestang, Maraussan, Montady, Portiragnes et Puisserguier. Une enquête avait été ouverte par les brigades de gendarmerie de Béziers et Cazouls-lès-Béziers. Les investigations avaient mené à l'arrestation des trois individus le 24 janvier. Plusieurs objets volé ont été retrouvés lors d'une perquisition, de même que 3 800 euros et "du matériel permettant de changer de plaques d'immatriculation", informe le parquet.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité