Elle avait poignardé un serveur parce qu'elle n'avait pas supporté qu'il donne de l'alcool à son compagnon

Jugée à Béziers en comparution immédiate le 28 février, elle avait porté plusieurs coups de couteau de cuisine à un serveur car elle n'avait pas supporté pas qu'il serve de l'alcool à son compagnon.

Il a survécu à ses blessures. Le serveur de l'association franco-portugaise de Béziers s'en sort avec une plaie béante à l'épaule, 15 points de suture et quatre jours d'ITT. Le 24 février, il avait été attaqué par une femme armée d'un long couteau de cuisine qui n'avait pas supporté qu'il serve de l'alcool à son compagnon.

La femme de 37 ans, avait été interpellée à son domicile le lendemain des faits par les policiers du commissariat de Béziers.

Pas d'altération du discernement

Aux juges du tribunal judiciaire de Béziers, elle a affirmé qu'elle s'était défendue, se sentant agressée par la victime qui lui avait demandé de quitter l'arrière du comptoir. L'expertise psychiatrique ordonnée par le parquet a conclu à l'absence d'altération du discernement.

Récidive

À l’audience de comparution immédiate du 28 février 2024, elle a été reconnue coupable de violence avec arme en récidive, et condamnée à 36 mois d’emprisonnement avec maintien en détention, dont six mois assortis d’un sursis probatoire. Une peine accompagnée de l’obligation de travailler, de se soigner et d’indemniser la victime. Elle a également interdiction de détenir une arme et de séjourner sur la commune de Béziers pendant cinq ans. 

Le parquet avait requis cinq ans d'emprisonnement.

Elle avait déjà été condamnée à sept reprises, notamment pour des faits de violence.