À Béziers ce mardi, Emmanuel Macron va se rendre dans les locaux de Genvia, fleuron régional de l’énergie décarbonée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lauriane Nembrot
Barbara Pompili et Emmanuel Macron à Marseille, le 3 septembre 2021.
Barbara Pompili et Emmanuel Macron à Marseille, le 3 septembre 2021. © Ludovic Marin / AFP

Le président de la République va rencontrer ce mardi les salariés de cette entreprise biterroise spécialisée dans l’énergie décarbonée, à l'occasion d'une visite officielle dans le département. Le chef de l’État sera accompagné par la ministre chargée de la Transition énergétique Barbara Pompili.

À l’occasion d’un déplacement officiel à Béziers, le président de la République Emmanuel Macron va se rendre dans les locaux de l’entreprise Genvia, à la pointe de la recherche sur les énergies décarbonées. Une visite prévue le mardi 16 novembre et qui se tient à quelques mois à peine du premier tour de l’élection présidentielle et quelques jours après la fin de la COP26, la conférence internationale sur le climat. 

Une entreprise pionnière de l’énergie décarbonée 

Née au printemps 2021 d’une étroite collaboration entre le commissariat à l’énergie atomique et la multinationale Schlumberger, Genvia a été créée pour accélérer la conversion à l’énergie et une économie décarbonée voulue par le gouvernement. 

Au sein de Genvia, on retrouve également plusieurs géants de l’industrie, de l’économie et de la transition énergétique : VINCI constructions, l’agence régionale de l’énergie et du climat ou encore le cimentier  Vicat. Selon Florence Lambert, la présidente du groupe, cette alliance est nécessaire pour “accélérer le développement et l’industrialisation d’une production d’hydrogène décarbonée abordable”.

Un secteur porteur en Occitanie 

L’hydrogène décarboné est une priorité pour la souveraineté énergétique et industrielle de la France”, avait déclaré Etienne Guyot, le préfet d’Occitanie et de Haute-Garonne au moment de l’inauguration de Genvia. 

Et le choix de Béziers pour l’installation du site était une évidence, selon la région Occitanie, qui affirme être "à l'œuvre pour renforcer la souveraineté industrielle de notre territoire, particulièrement en développant l’industrie verte".

“Le développement de l’hydrogène vert est inscrit dans l’histoire de ce territoire”

Carole Delga, présidente de la région Occitanie 

 

Il y a deux ans, la région s’est dotée d’un “Plan Hydrogène” d’un montant de 150 millions d’euros. Selon Carole Delga, présidente de la région Occitanie, ce plan doit permettre à l'Occitanie de devenir “la première région à énergie positive d'Europe" d’ici quelques années. En plus de Genvia, trois autres projets qui portent sur le développement de l’énergie décarbonée sont en train d’être menés dans la région. Ils devraient être finalisés d’ici à 2030. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.