METEO. Des températures très froides en plaine dans le Gard et l'Hérault jusqu'à - 9 degrés

Des températures extrêmement basses ont été constatées dans l'Hérault et dans le Gard, jeudi 7 janvier. De fortes gelées dûes aux conséquences de la tempête Bella et de l'air polaire venu de Scandinavie. Il pourrait même neiger dans l'Hérault dimanche.

Des températures extrêmement basses ont été constatées dans l'Hérault et dans le Gard, en plaine, depuis le début de la semaine.
Des températures extrêmement basses ont été constatées dans l'Hérault et dans le Gard, en plaine, depuis le début de la semaine. © FTVI

Il fait froid, très froid en cette première semaine de janvier dans le Gard et l'Hérault. Et pas uniquement au Mont Aigoual, recouvert d'un blanc manteau de près de 40 centimètres de neige.

En plaine également, les températures étaient bien inférieures à 0 ce jeudi 7 janvier dans l'Hérault, où le thermomètre a affiché jusqu'à -8,9° C dans deux communes : La Courtade à l'ouest de Béziers et Prades-le-Lez. A Saint-Martin-de-Londres, les températures ont atteint -8,8° C. Dans l'Hérault, ce sont 6 degrés de moins que la normale de saison (période 1980-2010). Dans le Gard, ce sont 5 degrés de moins. A Vic-le-Fesq, il a fait -8,6°C et à Uzès, -7,2°C. 

Les conséquences de la tempête Bella

"Depuis plus d'une semaine, sous l'influence d'air polaire qui arrive depuis la Suède et la Norvège, une période de froid s'est intensifiée et n'est toujours pas passée", explique Sébastien Baille, prévisionniste à Météo-France.

Le début de cette grande vague de froid remonte aux fêtes de Noël, depuis la tempête Bella. "Elle a amené beaucoup de froid. On reste piégé sous les conséquences de ce qu'elle a apportée. Depuis, il n'y a pas eu de gros changements", poursuit le prévisionniste. 

-15 degrés à Prades-le-Lez en 2012

A Prades-le-Lez, on est loin d'un phénomène exceptionnel. "Dans la partie basse de Prades, l'air froid descend, on peut avoir plus souvent des nappes de brouillard", constate Bertrand Plez, premier adjoint en charge de la transition écologique, de l'environnement et de la gestion des risques. "Sur la dernière décennie, ça n'arrive plus tous les hivers, mais ce n'est pas non plus exceptionnel", confirme le prévisionniste. En 2018 et 2019, le mercure a atteint jusqu'à -8,5° C. Et en 2012, il a fait -15° C.

Le redoux début de semaine prochaine

Dans l'Hérault et le Gard, le retour à des normales de saison n'est pas prévu ce week-end, mais en début de semaine prochaine, où un "vrai redoux" devrait arriver et couper cet épisode de froid. 

A noter qu'un épisode neigeux généré par la tempête Filomena pourrait apporter de la neige en pleine samedi et dimanche "jusqu'à très basse altitude sur les département pyrénéens, notamment sur les Pyrénées-Orientales", précise Météo-France. Il pourrait même y avoir de la neige dans l'Hérault dimanche. "C'est un scénario très faible, mais il pourrait y avoir des traces ou 1 centrimètre de neige", conclut Sébastien Baille.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
neige météo froid prévisions météo