Nouvelle demande de suspension de peine rejetée pour Tommy Recco, qui a assassiné trois femmes à Béziers en 1979

40 ans après l'assassinat de trois caissières du supermarché Mammouth de Béziers, Tommy Recco a effectué une nouvelle demande de suspension de peine. Le juge d'application des peines de Bastia l'a rejetée. Agé de 86 ans, il est le plus vieux détenu de France.

Décembre 1979, la veille de Noêl, Tommy Recco abat froidement trois caissières du magasin Mamouth de Béziers pour s'emparer de la recette. 

Trois semaines plus tard, dans une villa de Carquairanne, dans le Var, il tue à nouveau. Trois personnes dont une fillette agée de 11 ans. Arrêté et jugé, Tommy Recco clame rageusement son innocence.

L'homme, originaire de Propriano est finalement condamné à la perpétuité en 1983.

Il purge depuis sa peine à la prison de Borgo en Haute-Corse.
 

Demandes refusées

Son parcours judicaire est jalonné de multiples demandes de remise en liberté et de suspensions de peines pour raison médicale.
Cela lui a toujours été refusé jusqu'à présent. A la satisfaction des familles de victimes qui se refusent à voir Tommy Recco libre. A l'image de Guy Maurel qui a consacré sa vie à ce combat en mémoire de sa femme tuée à Béziers il y a 40 ans. 

A 86 ans, Tommy Recco est désormais le plus vieux détenu de France et il aura passé plus des deux tiers de sa vie en prison. 

Son avocat, Maître Alain Lhôte confirme que la demande de suspension de peine a été rejetée par le Juge d'application des peines de Bastia. Il envisage de déposer une nouvelle demande de mise en liberté conditionnelle, en janvier 2020. 
 

Casier judiciaire vertigineux

Il a, à son casier judiciaire vertigineux, 7 meurtres dont le premier remonte à 60 à Propriano. Gracié par le Général de Gaulle, il sera libéré en 1977 en conditionnelle avant de perpétrer, deux ans plus tard, la tuerie de Béziers . 
Tommy Recco reste en prison. Pour Guy Maurel, mari d'une des caisssières assassinées c'est un soulagement mais sa colère, elle, reste intacte.
 

Pas de répit pour Recco

Il est prêt à maintenir la pression pour que le meutrier de son épouse demeure derrière les barreaux. Guy Maurel a aujourd'hui près de 70 ans, et il ne laisse pas de répit à Tommy Recco. Pas depuis le jour où Sylvette lui a été enlevée avec deux collègues à elles du supermarché Mamouth de Béziers. Une scène qui reste floue puisque sans témoins à l'époque, seul le meurtier connait les faits. 

Le combat de Guy Maurel, pour la vérité

" Je veux la vérité", répète inlassablement Guy Maurel.
 

Ce dimanche, il a retrouvé les proches des autres vicitimes de la tuerie du supermarché pour une cérémonie d'hommage. C'était il y a 40 ans et le souvenir de cette fin d'année 1979 reste à jamais gravé dans leurs mémoires. 

Pour Noël cette année-là on a eu un cercueil à la maison. Il faut qu'il craque, qu'il parle. Je ne lui laisserai pas de répit


Ce combat, celui de toute sa vie, Guy Maurel le mène avec force et dignité. En mémoire de toutes les victimes dont les proches sont aujourd'hui âgés ou seuls. Mais il le fait aussi et surtout pour sa fille qui a aujourd'hui une quarantaine d'années et avec qui il va passer les fêtes de fin d'année.