Quand Robert (Ménard) s'en prend à Ginette (Moulin) à Béziers

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.C. avec AFP

Robert Ménard, maire de Béziers soutenu par le FN, lance une campagne d'affichage dans sa ville pour dénoncer l'attitude de Ginette Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, suite à l'annonce de la fermeture des galeries..

"Cette femme possède deux milliards d'euros mais elle en veut encore plus!", "2015: elle ferme son magasin de Béziers... 2016: elle en ouvreun au Qatar","Galeries Lafayette: Le fric vit plus fort"sont écrits sur les 130 affiches placardées partout en ville, autour d'un portrait peu flatteur de Ginette Moulin.



Le groupe Galeries Lafayette a fait part de sa volonté de fermer son magasin bitterois qui est dans une "situation financière précaire" et qui enregistre "des pertes récurrentes" depuis 5 ans.

Au cours d'une conférence de presse, Robert Ménard a menacé de prendre d'autres mesures de rétorsions, la campagne d'affiches étant une "première étape" et son "imagination sans limite".

"Les Galeries Lafayette se présentent comme un groupe aux valeurs familiales, ils sont tout le contraire. Quitter Béziers pour aller au

Qatar, c'est peut-être bien sur le plan économique. Mais au niveau social et humain, c'est un scandale", a estimé M. Ménard.



Les magasins de Thiais -127 salariés et 80 démonstrateurs (personnels employés par des marques)- et Béziers -50 salariés et 30 à 40 démonstrateurs- sont condamnés à fermer à la fin 2015. Celui de Lille -151 salariés et environ 70 démonstrateurs, selon la CGT- est en suspens.



Les Galeries Lafayette comptent 64 magasins, dont 59 en France -incluant le navire amiral du Boulevard Haussmann à Paris- et 5 à l'étranger (Berlin, Casablanca, Dubaï, Jakarta, Pékin), selon le site du groupe.

Outre une ouverture sur les Champs-Élysées, de nouveaux magasins sont annoncés à Milan, Marseille, dans le quartier du Prado, et en Seine-et-Marne, au centre commercial Carré Sénart.



Encore une affiche 

Depuis son élection à la mairie de Béziers en mars 2014, Robert Ménard, ex-président de Reporters sans Frontières, a été à l'origine de nombreuses polémiques et a utilisé plusieurs fois l'affichage, notamment la photo d'un énorme pistolet, "nouvel ami" de la police municipale de sa ville.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité