REPORTAGE. Sécheresse : pluies, nouveau forage et plan d'urgence pour l'eau, dans ce petit village on espère un été plus serein

L'eau reste au cœur des préoccupations dans le département de l'Hérault. Au nord de Béziers, à Cessenon-sur-Orb, les habitants se préparent à affronter l'été. Grâce aux dernières pluies et à un nouveau forage, la situation semble moins inquiétante mais ils restent vigilants.

Les 2 336 Cessenonais voient les beaux jours arriver, et à quelques semaines de l'été, ils se souviennent du manque d'eau qu'ils ont subi été 2023 avec la sécheresse. Depuis, un nouveau forage a été construit pour le village dont la source d'eau potable s'est tarie.

Été 2023

Dans sa cuisine, en se servant un verre d'eau, Laurent Gast, un habitant de Cessenon-sur-Orb se souvient que faire le même geste l'année précédente relevait d'un vrai casse-tête.

"On avait très peu d'eau qui arrivait, on a eu deux ou trois jours sans eau et des filets d'eau presque tout l'été", raconte le jeune retraité. Tout le village a dû se ruer sur une fontaine livrant de l'eau non potable, surtout faite pour arroser les plantes ou la cuisine.

Malgré le retour à la normale, il continue d'y puiser, "on s'aperçoit que le confort qu'on a, peut disparaître", justifie-t-il.

Nouveau forage

À quelques kilomètres de là, sur les hauteurs du village, au nord de Béziers, la construction d'un nouveau forage a permis de pallier le manque d'eau.

Les travaux ont coûté cher - 500 000 euros - mais ils permettent d'envisager l'avenir plus sereinement.

Plan d'urgence pour la ressource en eau

En parallèle, ce mercredi 22 mai 2024, le plan d'urgence pour la ressource en eau potable, accessible sur Internet, a été signé par le préfet de l’Hérault, le président du conseil départemental, le président de l’Association des Maires et le directeur de l’agence régionale de l’eau.

Entre soulagement et inquiétude

"La situation actuelle n'a rien à voir avec l'an dernier. On a de l'eau et théoriquement on ne devrait pas avoir de problèmes cette année", confie Bernard Bosc, le premier adjoint à la maire de Cessenon-sur-Orb qui se dit rassuré de voir ce projet fonctionner.

C'est sûr que de savoir qu'on a la source et le forage qui peut être mis en activité, il suffit d'activer deux vannes, ça rassure l'équipe municipale.

Bernard Bosc - premier adjoint à la maire de Cessenon-sur-Orb

Au village pourtant, les habitants préfèrent rester sur leurs gardes.

"Il faudrait savoir si les touristes vont faire attention, il faudra que chaque propriétaire qui loue fasse la morale", s'exclame une villageoise. Un peu plus loin, un autre habitant déclare : "là ça va mieux mais c'est sûr qu'on s'inquiète, je crois que c'est un phénomène qui va arriver de plus en plus".

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité