• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Clermont-l'Hérault : l’unité médicale d’urgence prolonge son activité

Clermont-l'Hérault : les riverains luttent pour sauver leur unité médicale d'urgence - novembre 2018. / © F3 LR
Clermont-l'Hérault : les riverains luttent pour sauver leur unité médicale d'urgence - novembre 2018. / © F3 LR

L'unité médicale d'urgence de Clermont-l'Hérault prolonge son activité jusqu'à la fin de l'année 2019. Date à laquelle elle sera remplacée par une unité du SMUR 34.

Par Joane Mériot

L’activité de cette unité mobile devait s’arrêter à la fin du mois de Décembre.

Suite aux nombreuses manifestations et pétitions pour la sauvegarde de cette unité, l’Agence Régionale de Santé (ARS) a annoncé la reconduite du budget de l'unité mobile d'urgence et de permanence des soins de Clermont-l’Hérault.
 
 

L'unité remplacée par une antenne du SMUR


La prise en charge médicale immédiate, c'est la particularité de l'unité mobile d'urgence de Clermont-l'Hérault.
 
Depuis 2013, l'unité médicale assure plus de 1.500 prises en charge d'urgence chaque année, avec un délai d'intervention de 8 à 15 minutes, soit 2 à 3 fois plus vite que les unités venant de Montpellier.

L’ARS vient d’annoncer son remplacement pour la fin de l’année 2019.

Une activité prolongée jusqu’en 2019


Ainsi, l’acticité de l’unité, va se prolonger jusqu’à la création d’une antenne du Smur 34 en Cœur d’Hérault, avant fin 2019.

L’Agence régionale de santé a rencontré les différents acteurs et partenaires de la prise en charge des soins urgents, pour assurer la continuité du dispositif sur l’ensemble du Lodévois, du Larzac, du Clermontais et de la Vallée de l’Hérault.
 

Sur le même sujet

Occitanie : les aides européennes en danger

Les + Lus