• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des doigts dans les yeux : le club de rugby de la Grande Motte dénonce des “fourchettes”

Les joueurs du club de rugby de La Grande Motte ont diffusé sur les réseaux sociaux des photos de leurs blessures aux yeux que leur auraient infligées les joueurs de Corneilhan. / © Club de rugby de La Grande Motte
Les joueurs du club de rugby de La Grande Motte ont diffusé sur les réseaux sociaux des photos de leurs blessures aux yeux que leur auraient infligées les joueurs de Corneilhan. / © Club de rugby de La Grande Motte

Un match de rugby contre Corneilhan aurait fait une dizaine de blessés. Le club de La Grande Motte dénonce des gestes dangereux et surtout des "fourchettes", des doigts dans les yeux. Une ITT de huit jours a été prescrite pour un joueur blessé à l'oeil. Le club adverse se dit "étonné" et dément.

Par Aurélia Abdelbost

Les rugbymen sont habitués à recevoir des coups mais selon Alexandre Marce, président du club de rugby de La Grande Motte, leur dernier match contre Corneilhan a été particulièrement violent, dimanche 14 avril. Photos à l'appui, il dénonce des étranglements, morsures et surtout des "fourchettes", autrement dit des doigts dans les yeux.
 

ITT de huit jours

Ce serait la spécialité du club, certains iraient même jusqu'à s'en vanter sur les réseaux sociaux, selon Alexandre Marce. Une ITT de huit jours a été prescrite à l'un des joueurs de La Grande Motte à la suite du match. Les arbitres n'auraient pas sanctionné les gestes lors de ce match comptant pour les quarts de finale de la 4e série du championnat d'Occitanie.
 

Alexandre Marce a le sentiment que le club de Corneilhan profite d' "une impunité". Selon lui, la violence du club a été signalée à plusieurs reprises mais rien n'est fait. "La prochaine fois, il y aura peut-être un œil crevé, s'il n'y a pas de prévention ni de répression", insiste-t-il. Nous avons contacté un membre du comité discipline de la Ligue Occitanie pour avoir plus d'informations, sans réponse pour l'instant. Le président du club a écrit à la Ligue Occitanie et indique que si rien n'est fait, il portera plainte
 

Le club de Corneilhan dément 

De son côté, le président du club de Corneilhan, Guillaume Benoît, s'est dit "très étonné" par les accusations du club de La Grande Motte. Selon ce dernier, ses joueurs "n'ont rien à se reprocher" et n'ont pas eu de "geste délibéré" pour blesser les adversaires.

Le club de Corneilhan s'est imposé 27 à 20. Guillaume Benoît rappelle que le rugby est "un sport de contact et il peut y avoir des blessures sans qu'il y ait anti-jeu". Il assure avoir filmé le match et avoir remis la vidéo à la Ligue Occitanie, qui l'a questionné sur le match. 
 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus