• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : au Grau d'Agde, les pêcheurs ont du mal à trouver du poisson

Les pêcheurs ont plus de mal à trouver du poisson. / © France 3 LR
Les pêcheurs ont plus de mal à trouver du poisson. / © France 3 LR

Le poisson se fait rare pour les pêcheurs du Grau d'Agde dans l'Hérault et les pêcheurs amateurs sont de moins en moins nombreux. Les daurades aussi.

Par A.A. avec Clément Barbet

Sur le canal du Grau d'Agde, la patience est le maître mot de Jean-Marc Rivière, il pêche ici depuis près de 50 ans. Au bout de la canne rien ne bouge, selon lui les poissons sont de moins en moins nombreux :
 

Des fois, on passe l'après-midi entière à pêcher et on n'attrappe rien, alors qu'il y a quelques années, on mettait un appât à l'eau, ça partait directement.


Côté mer, même constat, depuis quelques semaines les amateurs de pêche rentrent souvent bredouille. Ils mettent en cause les gros bateaux : "Je pense que c'est les chalutiers, c'est raclé tous les jours, ils prennent petits, gros, enfin, ils prennent tout. Apparemment on leur a réduit leur temps de pêche donc ils prennent tout ce qui passe", indique Guillaume Delmas, pêcheur amateur.
 

Au port, sur le quai des "petits métiers", ces professionnels qui partent à la journée, la mine est grise et les filets sont vides. S'il y a bien une espèce qui se fait attendre, c'est la daurade. "On est déjà plus ou moins rentrés dans la saison et il n'y en a vraiment pas beaucoup, ça devient une catastrophe pour la daurade et même tout le poisson", Pierrot D'isanto, pêcheur professionnel. Il constate une baisse du poisson depuis deux ans environ. "Et depuis la canicule de juin, c'est vraiment dramatique", ajoute-t-il.

 

Un impact économique

Le manque de poisson a aussi un impact économique sur le secteur de la pêche loisir. Les pêcheurs sont moins nombreux et n'achètent plus de matériel. "Il y a moins de poissons, donc ils sont moins motivées pour aller à la pêche, à cause d'une pollution et d'un surplus de pêche industrielle", fait remarquer un vendeur de matériel de pêche de Carnon. Les ventes ont chuté de 50% par rapport à l'année dernière. Autre explication : la température de l'eau, beaucoup trop chaude le mois dernier.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mobilisation à l'hôpital de Montpellier et Narbonne

Les + Lus