Hérault : la flamme orange flotte sur de nombreuses plages à cause de la houle

Alerte au risque de noyades dans les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault, jusqu'à mercredi soir. Les secours lancent un appel à la prudence aux baigneurs en raison d'un coup de mer dû au vent du Sud. Au Cap d'Agde, toutes les mesures sont prises pour protéger les vacanciers.

illustration
illustration © F3 LR

Au Cap d'Agde, dans l'Hérault, les baigneurs sont priés de respecter les consignes de sécurité... Le poste de secours a hissé un drapeau orange, indiquant une baignade dangereuse, mais surveillée. En cause, un coup de mer avec un vent du Sud pouvant générer des vagues d'1m50 de hauteur et des courants de baïnes.

Lieutenant Jean-François Fabre - Sapeur pompier, adjoint au chef du centre de secours d'Agde.
«Ca génère un courant très puissant, les baigneurs qui méconnaissent le risque ont du mal à revenir vers la plage. Ils fatiguent, paniquent et il y a risque de noyade»

Alors pour limiter les risques, les nageurs-sauveteurs ont renforcé leurs effectifs et prolongé les horaires de surveillances des plages jusqu'à 20h dans l'Hérault.
Pas question non plus de se baigner au-delà des rubans de signalisation, le long du bord de mer, la zone de baignade autorisée a été réduite de 200 mètres par sécurité.

Les secouristes misent sur la prévention… Et sur des consignes de sécurité bien accueillies par les vacanciers.

En 2013, sept personnes sont mortes noyées lors d'un phénomène météo similaire... Alors pour ne prendre aucun risque, il est recommandé de se baigner uniquement dans les zones surveillées.
 
durée de la vidéo: 01 min 45
Hérault : la flamme orange flotte sur de nombreuses plages à cause de la houle ©F3 LR
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
méditerranée mer sorties et loisirs noyade faits divers météo vent violent intempéries pays catalan