• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : retour à la normale sur les plages après une pollution aux hydrocarbures

Les plages de l'Hérault ont été polluées aux hydrocarbures le mois dernier / © VINCENT PEREIRA / maxppp
Les plages de l'Hérault ont été polluées aux hydrocarbures le mois dernier / © VINCENT PEREIRA / maxppp

Les résidus de pollution ont disparu des plages de l'Hérault, un mois après la découverte de boulettes d'hydrocarbures et la mise en vigilance de la côte. La cause : la collision de deux navires au large de la Corse. Les collectivités vont pouvoir être indemnisées

Par ED avec AFP

Des boulettes de pétrole avaient été découvertes, au début du mois de novembre, sur les plages du littoral héraultais, après celles du Var et des Bouches-sur-Rhône. Toutes les communes du littoral avaient été placées en vigilance. La pollution aux hydrocarbures, probablement due à la collision entre les deux navires au large des côtes Corses, semble avoir disparue, selon la préfecture.

Aucune nouvelle arrivée de résidus d'hydrocarbures n'est plus signalée sur le littoral héraultais, même si la pollution persiste dans certaines zones rocheuses difficiles d'accès.

Les chantiers de nettoyage sont terminés, précise la préfecture dans un communiqué. Une expertise est en cours avec une société spécialisée en dépollution pour déterminer les modalités de nettoyage envisageables. 
 


Des analyses sont toujours en cours afin de savoir s'il s'agit bien du pétrole qui s'est échappé d'une collision entre un roulier tunisien et un porte-conteneurs chypriote, le 7 octobre au large de la Corse. Une enquête pour pollution a été ouverte par le procureur de la République de Paris, ajoute la préfecture.

"Sur les 520 m3 qui se sont déversés, 20% se sont évaporés et 90% du volume restant a été récupéré" selon un porte-parole de la préfecture maritime. 

Les collectivités indemnisées

Les communes concernées vont pouvoir demander à être indemnisées. Des opérations régulières de nettoyage des plages avaient été menées avec parfois la fermeture des accès et de la baignade. Les assureurs des deux navires entrés en collision devraient prendre en charge la collecte des déchets polluants ramassés. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes

Les + Lus