• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : les vignes des Hauts-cantons commencent à souffrir de la sécheresse

Vieussan (Hérault) - les sols des vignobles sont arides - juillet 2019. / © F3 LR
Vieussan (Hérault) - les sols des vignobles sont arides - juillet 2019. / © F3 LR

L'Hérault est en alerte sécheresse renforcée. Un arrêté préfectoral place le département au niveau 2 de vigilance. Les sols des Hauts-Cantons souffrent de stress hydrique et le manque d'eau est visible dans les vignes. Les viticulteurs eux veulent développer l'irrigation.

Par Fabrice Dubault


Dans la vallée de Vieussan, au nord de Béziers, une source alimente depuis toujours le village et les communes voisines. 

Problème, le niveau de l'Orb est au plus bas comme d'habitude à la fin septembre. Alors que l'été ne fait que commencer.  
Le maire craint pour l'approvisionnement en eau des habitations, notamment les plus maisons isolées sur les hauteurs.
 

Luc Guiraud, maire de Vieussan.
"En tant que maire, c'est l'alimentation en eau potable qui m'inquiéte. Cela va poser problème de deux hameaux... Après il y a la sécheresse pour les agriculteurs". 

 
Vieussain - Hérault : les vignes des Hauts-cantons commencent à souffrir de la sécheresse
L'Hérault est en alerte sécheresse renforcée. Un arrêté préfectoral place le département au niveau 2 de vigilance. Les sols des Hauts-Cantons souffrent de stress hydrique et le manque d'eau est visible dans les vignes. Les viticulteurs eux veulent développer l'irrigation. - F3 LR - R.Talbot et D.de Barros

Les agriculteurs et les viticulteurs, victimes collatérales de la sécheresse. Le vent assèche les vignes des Hauts-cantons et le soleil brûle les grappes de raisins toute la journée.
 

Jérôme Audier, viticulteur.
"On s'aperçoit que les feuilles deviennent jaunes... elles vont tomber. Et la canicule va nous faire perdre de la récolte. car les raisins ont séché.


Ce sol chisteux, typique du territoire, est pauvre et peu profond. Il ne permet pas à l'eau de se fixer, encore faut-il qu'il pleuve. Et avec la sécheresse, Jérôme s'inquiète pour son métier.
 

Je pense que l'avenir dans les Hauts-cantons, c'est l'irrigation sinon le vignoble va disparaitre petit à petit.

 
Le syndicat du cru Saint-Chinian va demander des subventions pour créer une trentaine de nouveaux points d'eau, capables d'irriguer ces parcelles assoiffées.
 
Carte de la sécheresse dans l'Hérault - juillet 2019. / © Propluvia
Carte de la sécheresse dans l'Hérault - juillet 2019. / © Propluvia

Les mesures de la préfecture de l'Hérault

Pour les 1ères limitations sur le bassin versant de l’Hérault et ses affluents hors bassin versant de la Lergue.

Interdiction 24h/24h : le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert.
Interdiction de 8h à 20h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins potagers ou d’agrément)
Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, associations hydrauliques agricoles (ASA),

Pour les limitations renforcées sur le bassin versant de la Lergue et sur les affluents de l'Orb (la Mare, le Gravezon, le Jaur et le Vernazobres) :

Interdiction 24h/24h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, le lavage des voiries, le fonctionnement des douches de plage, le remplissage des étangs et plans d’eau de loisir à usage personnel, la vidange des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau, certains travaux sur station d’épuration
Interdiction de 8h à 20h : l’arrosage des jardins potagers
Interdiction de 11h à 20h : l’arrosage des cultures agricoles (sauf micro-irrigation, goutte à goutte et cultures hors sol, productions dépendantes et fragiles, certaines ASA)
Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), les prélèvements sur le canal du midi, associations hydrauliques agricoles (ASA)..

Vigilance sur le reste de l'Hérault

Sur ces secteurs, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter une situation qui pourrait conduire à des restrictions. Il est donc demandé :

aux collectivités de surveiller l’état de leurs ressources en eau potable de limiter leurs consommations (arrosage espaces verts, lavage voiries...). Par ailleurs, elles doivent vérifier le bon fonctionnement de leurs systèmes d’assainissement, afin de ne pas risquer d’altérer la qualité biologique des cours d’eau
à chacun d’être attentif dans ses consommations individuelles en adoptant des pratiques raisonnées et économes.

Prochain point sécheresse, fin juillet.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : des images inédites de l'après libération, c'était il y a 75 ans, le 20 août 1944

Les + Lus