Lodève : 70,85% des voix pour la socialiste Gaëlle Lévêque qui remporte l'élection départementale partielle face au RN

Carte électorale / © Fabrice Dubault France 3 Occitanie
Carte électorale / © Fabrice Dubault France 3 Occitanie

Avec 70,85% des voix, la socialiste Gaëlle Lévêque remporte largement l'élection départementale partielle sur le canton de Lodève (Hérault) face à Stéphanie Galzy du Rassemblement National (29,15%). Il s'agissait de pourvoir le siège laissé vacant par la nouvelle Eurodéputée Irène Tolleret (LREM).

Par Valérie Luxey

Ce dimanche 7 juillet 2019, la socialiste Gaëlle Lévêque est devenue la nouvelle conseillère départementale de l'Hérault en remportant le second tour de l'élection partielle du canton de Lodève avec son binôme Jacques Rigaud. Une victoire très large pour celle qui rejoint la majorité départementale. Gaëlle Lévêque s'impose avec 70,85% des voix face à Stéphanie Galzy du Rassemblement National (29,15% des suffrages).
 

La 3ème femme à décrocher successivement ce mandat


Ce scrutin partiel visait à pourvoir le poste laissé vacant par Irène Tolleret (LREM) partie siéger au parlement européen depuis son élection en mai dernier. Cette dernière avait elle-même succédé à Marie-Christine Bousquet (PS), la maire de Lodève brutalement décédée le 15 novembre 2017. Elle a salué dans un Tweet la victoire de la socialiste.
 


Ancrage local


La quasi-totalité des communes du canton ont placé Gaëlle Lévêque en tête. La première adjointe à la mairie de Lodève réalise un score élevé dans sa ville avec 68,18% des voix. Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a salué ce succès sur Twitter.
 


Faiblesse de la participation


L'élue locale récolte sans doute là les bénéfices de son ancrage local. Une victoire écrasante dont la portée est modérée toutefois par la faiblesse de la participation à ce second tour : seuls 25,94% des électeurs se sont déplacés, soit une légère baisse par rapport au premier tour (26,9% de participation le 30 juin 2019).


Front républicain


La nouvelle conseillère départementale a également bénéficié d'un front républicain auquel s'était joint notamment le Parti de Gauche, qui soutenait au premier la candidate écologiste Clothilde Ollier (EELV). Cette dernière avait échoué de 27 voix à se qualifier pour le second tour. Dans un communiqué, le Parti de Gauche avait appelé à battre la candidate du RN :
 

Le second tour verra donc s'opposer la candidate du Rassemblement National et celle du Parti Socialiste. Dans ce contexte nous déclarons qu'aucune voix ne doit aller à l'extrême-droite représentée ici par le Rassemblement National.


Dans ce contexte, sur les réseaux sociaux, la présidente du Conseil régional d'Occitanie Carole Delga (PS) s'est, elle aussi, félicité de l'élection de Gaëlle Lévêque :
 


Les ambitions contrariées du RN 


De son côté, le Rassemblement National espérait avec cette élection accentuer son ancrage local et ne cachait pas cette ambition. Avant le premier tour le vice-président du parti et tête de liste au élections européennes Jordan Bardella ainsi que l'Eurodéputée héraultaise France Jamet étaient venus soutenir Stéphanie Galzy lors d'un meeting.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus