Lodève : le courant ne passe plus entre les salariés d'Enedis et leur direction

Faute d'une réponse rapide de leur direction, les salariés d'Enedis pourraient provoquer des coupures d'électricité à Lodève/illustration / © MaxPPP
Faute d'une réponse rapide de leur direction, les salariés d'Enedis pourraient provoquer des coupures d'électricité à Lodève/illustration / © MaxPPP

Depuis décembre dernier, la quinzaine de salariés lodévois d'Enedis est en conflit avec sa direction. Sur le site, les locaux menacés par un glissement de terrain ont été en partie fermés. Sans solution de repli pour les agents qui bloquent le site pour protester et menacent de couper le courant.

Par Sylvie Bonnet

Depuis le 9 décembre dernier, le site lodévois d'Enedis est entièrement bloqué. En cause, une dégradation des conditions de travail suite à un mouvement du sol de l'entreprise.
 

A 16 dans 10 m²


Selon les syndicats, un expert est passé et a fait condamner une grande partie des locaux. Du coup, les salariés se retrouveraient à 16 dans 10 mètres carrés et n'auraient plus de pièce chauffée pour manger. Une demande d'indemnité de repas a été refusée par la direction.
 

"Mépris et manque de considération"


D'après un représentant syndical  rencontré par nos confrères de France Bleu Hérault, la direction d'Enedis ne se serait pas déplacée une seule fois sur le site depuis les problèmes de sécurité des locaux, ce que les salariés interprètent comme du mépris et du manque de considération.

Une rencontre avec la direction est prévue lundi prochain. Faute de réponse claire, les salariés menacent de provoquer des coupures de courant à Lodève.


Le reportage à Lodève de Jérôme Gaussen et franck Detranchant

Sur le même sujet

Les + Lus