Bannière résultats municipales

Municipales 2020 à Lodève : battu de 16 voix, Claude Laateb dépose un recours contre l'élection de Gaëlle Lévêque

La socialiste Gaëlle Lévêque a été élue maire de Lodève dimanche 28 juin mais seuls 16 bulletins font pencher la balance en sa faveur. Claude Laateb, son challenger, estime que des procurations ont été injustement refusées. Il a décidé de déposer un recours pour faire annuler le scrutin.

Un panneau électoral pour le second tour des municipales 2020 à Lodève. Une triangulaire a opposé Gaëlle Lévêque (DVG), Claude Laateb (DVD) et Gérard Maurin (RN) dimanche 28 juin.
Un panneau électoral pour le second tour des municipales 2020 à Lodève. Une triangulaire a opposé Gaëlle Lévêque (DVG), Claude Laateb (DVD) et Gérard Maurin (RN) dimanche 28 juin. © Benoît de Tugny / FTV
Pour Claude Laateb, ses co-listiers et ses supporters, c'est clair : "on s'est fait voler l'élection". Et ils n'hésitent pas à le clamer haut et fort dans les rues de Lodève depuis hier lundi 29 juin, comme on peut le voir dès les premières images de ce reportage de France 3 Occitanie.
 
Sur les réseaux sociaux, la liste "Lodève Autrement", créditée de 46,51% des suffrages au second tour (1406 voix), a prévenu : "des irrégularités ont été constatées lors de ce jour de scrutin, et à plus grande échelle, lors de cette campagne électorale."
 

Des procurations refusées?

Selon leurs évaluations, entre 10 et 40 procurations de vote n'auraient pas été traitées. 

Un calcul que conteste Gaëlle Lévêque. La socialiste, première adjointe de l'équipe sortante, a été élue maire avec une liste de rassemblement de gauche et 47,04% des suffrages (1422 voix).

5 procurations n'auraient effectivement pas été traitée, 5 et pas une de plus, pour des raisons administratives : les gendarmeries où elles ont été enregistrées n'étaient pas joignables dimanche.
 
Gaëlle Lévêque a été élue maire de Lodève dimanche 28 juin 2020 à la tête d'une liste de rassemblement de gauche.
Gaëlle Lévêque a été élue maire de Lodève dimanche 28 juin 2020 à la tête d'une liste de rassemblement de gauche. © Benoît de Tugny / FTV

Gaëlle Lévêque se dit sereine. "Je fais confiance aux services qui ont organisé les élections, aux présidents et aux assesseurs."  
 

Le scrutin a été organisé de manière réglementaire. Si mon adversaire trouve des points litigieux, il dépose un recours et le tribunal jugera.

Gaëlle Lévêque, maire socialiste de Lodève


Claude Laateb  a annoncé qu'il déposera un recours devant le tribunal administratif d'ici vendredi 3 juillet. Il espère obtenir l'annulation du scrutin et retenter sa chance.

Ce même vendredi 3 juillet, Gaëlle Lévêque présidera son premier conseil municipal. Les recours électoraux ne sont pas suspensifs et la vie municipale continue en attendant la décision des juges.

Une triangulaire au second tour

A l'issue du 1er tour en mars dernier,  quatre listes sur cinq se sont qualifiées à Lodève mais seulement trois ont choisi de se maintenir, les autres n'ont pas donné de consignes de vote.

Au second tour, Gaëlle Lévêque, divers gauche, est donc arrivée en tête avec 47,04% des suffrages exprimés, suivie de Claude Laateb, divers droite, avec 46,51%. Gérard Maurin, soutenu par le Rassemblement National, a obtenu 6,45% des voix. Le taux de participation était de 60%.

Gaëlle Lévêque, élue socialiste au Conseil Général de l'Hérault et premier adjointe, se place dans la continuité de la politique menée par Marie-Christine Bousquet.
 


Elue en 2008 puis réélue en 2014, cette forte personnalité, très appréciée des Lodévois, est décédée brutalement d'un malaise cardiaque en cours de mandat, en 2017, lors d'un voyage en Afrique. Elle avait été remplacée par son premier adjoint Pierre Leduc, qui ne souhaitait pas continuer au-delà du terme de ce mandat.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections polémique société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter