• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Loupian : après l'incendie qui a ravagé 300 hectares, les mas conchylicoles privés d'électricité

Au total, 198 maisons ont été protégées et des dizaines d'autres évacuées dimanche soir, à Loupian et Bouzigues, dans l'Hérault. L'incendie qui a ravagé 300 hectares dimanche a été fixé en fin de soirée par une armée de pompiers. / © Sdis 34
Au total, 198 maisons ont été protégées et des dizaines d'autres évacuées dimanche soir, à Loupian et Bouzigues, dans l'Hérault. L'incendie qui a ravagé 300 hectares dimanche a été fixé en fin de soirée par une armée de pompiers. / © Sdis 34

L'incendie qui a détruit 300 hectares a été fixé dimanche soir. Près de 200 maisons ont été protégées à Loupian et Bouzigues, près de Sète, dans l'Hérault. Les conchyliculteurs ne pouvaient pas travailler lundi matin, faute d'électricité.

Par Isabelle Bris

Les habitants de Loupian, près de Sète dans l'Hérault ont eu très chaud, dimanche après midi : des dizaines d'entre eux ont dû quitter leur domicile, quand d'autres étaient confinés chez eux afin d'éviter qu'ils respirent des de fumées dangereuses mais aussi de limiter le nombre de voitures sur les routes . 

Le feu est parti de l'autoroute A9, avant de se propager aux lotissements de cette commune du bassin de Thau.
 


Près de deux cents maisons ont été protégées par les pompiers. Une maison a été totalement détruite, et quatre à cinq mazets ont brûlés selon le SDIS 34, fort heureusement, le feu n'a fait aucune victime.

Les familles évacuées ont été accueillies à la caserne de Bouzigues et au centre socio-culturel de Loupian. 
 
Les familles évacuées à cause de l'incendie ont été accueillies à la caserne de Bouzigues et au centre socio-culturel de Loupian, près de Sète dans l'Hérault. / © L.Calmels
Les familles évacuées à cause de l'incendie ont été accueillies à la caserne de Bouzigues et au centre socio-culturel de Loupian, près de Sète dans l'Hérault. / © L.Calmels


Plus 400 pompiers mobilisés

fin de soirée dimanche, le feu étant définitivement fixé, certaines avaient déjà regagné leur domicile.

Ce sinistre, qui s'est déclaré vers 15h30 à Loupian, en même temps qu'à Aumes, près de Pézenas où 100 hectares de pinède ont brûlé, a mobilisés près de 450 sapeurs-pompiers, dont 120 venus d'île de France, Centre-Ouest et l'Est de la France. 
 

 

Ils se sont battus sur trois fronts en même temps:

 -protéger les habitations de Loupian et Bouzigues de l'incendie,
 -protéger les mas ostréicoles du bord de l'étang de Thau,
 - protéger les automobilistes coincés sur l'autoroute des fumées et des largages,

L’activité économique ostréicole est préservé, mais ce lundi matin, nombre de mas conchylicoles, privés d'électricité, avaient du mal à travailler. 
  
Des centaines d’automobilistes bloqués sur l’A9 dimanche en fin de journée soir entre Loupian et Agde. Vinci Autoroutes avait annoncé sur 107.7 la réouverture des voies après 2 heures de coupure. Les automobilistes, arrêtés sur les aires de repos ou engagés sur le réseau secondaire sont alors revenus sur l’A9, devenue une nasse. / © C.Chassaigne
Des centaines d’automobilistes bloqués sur l’A9 dimanche en fin de journée soir entre Loupian et Agde. Vinci Autoroutes avait annoncé sur 107.7 la réouverture des voies après 2 heures de coupure. Les automobilistes, arrêtés sur les aires de repos ou engagés sur le réseau secondaire sont alors revenus sur l’A9, devenue une nasse. / © C.Chassaigne

Des milliers d'automobilistes bloqués sur l'A9


 Dans l'après-midi, l'incendie avait sauté l'autoroute A9 et s'était étendu de l'autre côté du massif. L'axe autoroutier a été fermé à la circulation plusieurs heures.

Quelques milliers d'automobilistes y sont restés bloqués, sommés par la gendarmerie de faire demi-tour sur la bande d'arrêt d'urgence afin de rejoindre la sortie la plus proche, et, ainsi, ne pas gêner les largages des avions Canadair à proximité. 

 En début de soirée, l'autoroute a été rouverte, à une voie dans chaque sens.
 

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus