Lunel : évadé lors d'une permission, il est surpris braquant la caisse d'une station de lavage et il retourne en prison

Station de lavage auto, illustration / © Valérie Cohen-Luxey, France 3 Occitanie
Station de lavage auto, illustration / © Valérie Cohen-Luxey, France 3 Occitanie

Moins d'une heure après avoir fracturé la caisse d'une station de lavage pour s'emparer de la recette, deux jeunes hommes de 23 et presque 18 ans ont été repérés et interpellés par les gendarmes de Lunel. Le plus âgé des deux est un détenu en fuite qui s'était volatilisé lors d'une permission.

Par Valérie Luxey

C'est pour avoir voulu cambrioler une station de lavage de Lunel (Hérault) qu'un détenu en cavale a été repéré et repris par les gendarmes. Mercredi 29 janvier, en fin de matinée, il était interpellé moins d'une heure après son méfait perpétré avec un mineur, complice présumé.


Butin : moins de 200 euros


Il faut dire que les caméras de vidéo surveillance de la station de lavage ont filmé le casse... de la caisse. On y voit l'un des 2 suspects fracturer cette même caisse pour récupérer l'argent qu'elle contenait : moins de 200 € en petite monnaie. Pendant ce temps-là, l'autre attendait dans la voiture sur le siège passager.
 


Interpellés grâce à un renseignement


Âgés de 23 et presque 18 ans, les auteurs présumés et leur véhicule ont donc pu être identifiés. Ils ont ensuite été interpellés dans l'heure qui a suivi grâce à un renseignement, alors qu'ils stationnaient devant un garage. Les gendarmes de Lunel précisent :
 

Il s’avère que le plus âgé des mis en cause n’avait pas, après une permission de sortie délivrée à l'automne, réintégré la maison d’arrêt deTarascon (Bouches-du-Rhône) où il était en détention.


Le cas du mineur classé sans suite 


Le détenu en fuite a été présenté le jeudi 30 janvier 2020 au juge des libertés pour une mise sous écrou. Il comparaîtra en justice en mai prochain. Le cas du mineur a fait l’objet d’un classement sans suite.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus