Lunel : opération anti-djihad du RAID et du GIGN, 4 à 5 personnes interpellées

illustration / © F3 LR F.Guibal
illustration / © F3 LR F.Guibal

Depuis l'aube, ce mardi, le RAID et le GIGN ont investi plusieurs rues du centre de Lunel, dans l'Hérault, ville d'où une vingtaine de jeunes sont partis faire le djihad en Syrie. 6 d'entre eux y ont trouvé la mort. Quatre à cinq personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Par Valérie Luxey


Depuis l'aube, le RAID et le GIGN sont déployés dans plusieurs rues du centre de Lunel, pour une opération visant des filières djihadistes. Plusieurs interpellations auraient eu lieu. Des gardes à vue seraient en cours à l'hôtel de police de Montpellier. La commune a fait la Une des journaux, ces derniers mois, après la mort, en Irak et en Syrie, de 6 jeunes originaires de Lunel.

Une vingtaine de Lunellois partis en Syrie

Une vingtaine de jeunes Lunellois au total seraient partis faire le djihad en Irak et en Syrie. Selon le maire, Claude Arnaud, joint par téléphone ce matin par nos confrères de France Bleu Hérault, cette opération est "un début de réponse" aux interrogations de ses administrés sur ce phénomène. Il dit ne pas avoir été prévenu de l'opération menée ce jeudi matin par les forces de l'ordre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus