• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Marseillan : le permis de conduire coûte 200 euros en échange d'heures de bénévolat

En place depuis 4 ans, la bourse au permis de conduire a aidé 15 jeunes à financer leur précieux sésame en 2019 / © F3 LR
En place depuis 4 ans, la bourse au permis de conduire a aidé 15 jeunes à financer leur précieux sésame en 2019 / © F3 LR

La municipalité de Marseillan dans l'Hérault finance une grande partie du permis de conduire des jeunes du village à condition qu'ils deviennent bénévoles dans l'une des associations de la commune. Un partenariat imaginé pour favoriser l'emploi des moins de 25 ans.

Par Carine Alazet

Il est 12h30, Damien Fasquel rentre dans les locaux de son auto-école à Marseillan.

Grégory Sansoni, son instructeur, l'accueille en souriant. Le jeune homme présente ce jour-là l'examen du code pour la première fois.

Ne te stresse pas, fais comme d'habitude, il n'y a pas de pièges.


Damien a pu financer sa conduite accompagnée grâce à l'aide de la mairie de Marseillan. En échange, il s'est engagé à effectuer 70 heures de bénévolat et entraîne les petits du club de football de la commune.

Pour le maire de Marseillan, Yves Michel, à l'origine de cette aide au permis, c'est un partenariat où il n'y a que des gagnants : les associations, les auto-écoles, les jeunes et leurs familles.

La Mission locale de Marseillan a alerté la mairie sur les difficultés des jeunes à financer leur permis de conduire. Un frein pour les aider à trouver un emploi, dans une commune de 8 000 habitants peu desservie par les transports en commun.

Dans le même temps, les associations de la commune faisaient face à des difficultés pour renouveler leurs bénévoles.

La municipalité a donc mis au point un contrat, piloté par le centre communal d'action sociale de Marseillan, afin d'offrir une aide financière aux jeunes qui s'engageraient à effectuer des heures de bénévolat.

Pour 70 heures, le maximum possible, la mairie verse 830 euros à l'auto-école. 
 
Interview d'Yves Michel, maire de Marseillan
70 heures de bénévolat en échange de 830 euros d'aide au permis. La municipalité a organisé un partenariat entre les associations, les jeunes et les auto-écoles. Objectif : aider les jeunes à trouver du travail. - F3 LR


L'ojectif final, c'est bien-sûr d'aider les jeunes à trouver un emploi, l'absence de mobilité étant un frein très important pour travailler quand on vit dans un village sans gare ni réseau de transports en commun dense.


Les associations ravies du partenariat


Grâce à cette bourse au permis, les Restos du Cœur de Marseillan ont 5 bénévoles de plus et peuvent ainsi ouvrir aussi le samedi matin, afin d'être accessible à ceux qui travaillent.

interview de Jean-Yves Bruffin, président des Restos du cœur de Marseillan
Pour le président des Restos du cœur de Marseillan, cette mesure permet d'augmenter le nombre de bénévoles et de les rajeunir. - F3LR


Parmi les nouveaux bénévoles, Yohann, Coralie et Julian s'activent pour asurer la distribution aux bénéficiaires.

Yohann Bougère, 15 ans, effectue sa première heure de bénévolat. Venu se présenter à l'équipe des Restos du Cœur, il est resté pour les aider.
 

L'aide au permis, ça m'a poussé à faire du bénévolat. Et maintenant j'apprécie.


Coralie Gueylard, lycéenne elle-aussi, a déjà effectué la moitié de ses heures... Les 2 lycéens vont financer ainsi leur conduite accompagnée. 

Quant à Julian Danis, en recherche d'emploi, ses heures de bénévolat obligatoire sont terminées mais il continue à venir aider l'association, en attendant de commencer un travail saisonnier.


Reste à charge du permis pour le jeune bénévole : 200 euros


Les deux auto-écoles de Marseillan ont joué le jeu et serré leurs prix pour proposer un forfait de 1000 euros, qui inclut les frais de dossier, les leçons de code en illimité, un passage d'examen, 20 heures de conduite et un passage du permis. 

Pour Grégory Sansoni, responsable de l'une des deux auto-écoles de Marseillan, la formule fonctionne : les jeunes bénéficiaires sont assidus, d'autant que le financement n'est valable qu'une année. 

L'an dernier, 4 des 5 jeunes qui ont eu leur permis ici ont trouvé du travail dans les communes alentours.

Cette année, 15 jeunes, 7 étudiants et 8 demandeurs d'emploi ont bénéficié du dispositif. 

La mairie espère élargir la mesure à des jeunes travailleurs plus âgés, dès l'année prochaine.
 

 

Bourse au permis, mode d'emploi

Déposer un dossier auprès du centre communal d'action sociale de Marseillan.

Conditions : 
- avoir 25 ans maximum
- ne pas être déjà inscrit dans une auto-école
- n'avoir jamais présenter le permis de conduire
- présenter un projet de bénévolat

Le montant de l'aide varie de 330 à 830 euros, pour 30 à 70 heures de bénévolat.

 

Sur le même sujet

Gard-Hérault : le ministre de l'Agriculture promet d'aider les exploitants sinistrés

Les + Lus