Meurtre du 1er août à Béziers pour une place de parking : le tireur présumé interpellé en Espagne

Le 1er août 2019 à Béziers (Hérault), un homme de 43 ans était abattu lors d'une dispute à propos d'une place de parking. Son meurtrier présumé, un délinquant de 29 ans, avait pris la fuite. Il vient d'être interpellé à Gérone en Espagne, mis en examen et placé en détention provisoire.
Béziers (Hérault) - les faits se sont déroulés vers 19h dans cette petite rue du centre-ville. La police scientifique est restée sur place pendant plusieurs heures - 1er août 2019.
Béziers (Hérault) - les faits se sont déroulés vers 19h dans cette petite rue du centre-ville. La police scientifique est restée sur place pendant plusieurs heures - 1er août 2019. © Juliette Morch/FTV
Le  meurtrier présumé d'un Biterrois de 43 ans vient d'être interpellé en Espagne, plus précisément près de Gérone (Catalogne). Il était en fuite depuis le soir des faits, survenus le 1er août 2019 à Béziers (Hérault). Il s'agit d'un délinquant de 29 ans qui a été mis en examen et placé en détention provisoire dans cette affaire.


Insultes et échange de coups de feu


L'individu, déjà connu de la Justice, aurait tiré sur la victime, également défavorablement connue, lors d'une dispute à propos d'une place de stationnement. Les deux hommes s'étaient d'abord insultés avant d'échanger des coups de feu. L’un était décédé sur place et l’autre, indemne, avait pris la fuite.
 
A l'automne, la section de recherches de la gendarmerie nationale de Montpellier est parvenue à localiser le suspect en Espagne, dans la province de Gérone (Catalogne).


Coopération franco/espagnole dans l'enquête
 

Les investigations qui ont conduit à cette arrestation ont mobilisé d'importants moyens humains et techniques, notamment le concours de la section d'appui judiciaire de la gendarmerie de Montpellier.

L'enquête a aussi pu aboutir grâce à une demande d'entraide pénale sollicitée auprès des autorités judiciaires espagnoles par le juge d'instruction de Béziers en charge de l'affaire.


Interpellation le 11 février 2020


L'homme était sous le coup d'un mandat d’arrêt européen et a finalement interpellé par la Guardia Civil le 11 février 2020. Le 25 février, il a été présenté au magistrat instructeur de Béziers et mis en examen pour meurtre. Il a été placé en détention provisoire. L'information judiciaire se poursuit afin de préciser au mieux les circonstances du décès.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers société criminalité violence catalogne international espagne