• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : une information judiciaire ouverte après un infanticide

Jeudi soir, une femme s'est présentée à l'hôpital Arnaud de Villeneuve, à Montpellier, portant des traces de sang pouvant faire penser qu'elle venait d'accoucher très récemment. La gendarmerie enquête sur une disparition inquiétante d'un nourrisson.
Jeudi soir, une femme s'est présentée à l'hôpital Arnaud de Villeneuve, à Montpellier, portant des traces de sang pouvant faire penser qu'elle venait d'accoucher très récemment. La gendarmerie enquête sur une disparition inquiétante d'un nourrisson.

Une information judiciaire a été ouverte pour homicide volontaire, après qu’une femme s’est présentée à l’hôpital à Montpellier, juste après son accouchement mais refusant de dire où était son bébé. Elle a été mise en examen.
 

Par RD

La femme qui s’est présentée dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 septembre à l’hôpital Arnaud de Villeneuve à Montpellier, les vêtements tâchés de sang juste après avoir accouché, mais refusant de dire où se trouve l’enfant, a été mise en examen et placée en détention provisoire, a-t-on appris auprès du procureur de la république de Montpellier Christophe Barret.
 


Une information judiciaire pour homicide volontaire a été ouverte.

La femme mise en examen, âgée de 38 ans et habitant Saint-André-de-Sangonis, conteste avoir volontairement mis fin aux jours du nourrisson. Mais les déclarations qu’elle fait sont contradictoires. Par ailleurs, d’après les examens médicaux, l’enfant n'était pas mort-né mais était viable.

Malgré les investigations, le corps du nourrisson n’a toujours pas été retrouvé.

 

Sur le même sujet

Battle Of The Year : Interview du Bboy Dany

Les + Lus