2 à 3 000 personnes défilent à Montpellier en faveur du Mariage Pour Tous

Les manifestants ont défilé de l'esplanade du Peyrou à la place de la Comédie
Les manifestants ont défilé de l'esplanade du Peyrou à la place de la Comédie

2 000 personnes selon la police, 3 000 selon les organisateurs, ont manifesté, ce 15 décembre, à Montpellier, en faveur du "Mariage pour Tous", ce projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels.

Par Valérie Luxey

2 000 personnes selon la police, 3 000 selon les organisateurs, ont répondu à l'appel de la Lesbian and Gay Pride Montpellier Languedoc-Roussillon. L'association appelait à défiler ce 15 décembre en faveur du Mariage Pour Tous. Il s'agissait de défendre le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels.
DMCloud:21469
1000 manifestants à Montpellier en faveur du Mariage Pour Tous
Un millier de personnes a manifesté ce 15 décembre à Montpellier, en faveur du Mariage pour Tous, le projet de loi qui ouvre le mariage et l\
Les manifestants ont défilé de l'esplanade du Peyrou jusqu'à la place de la Comédie. C'était l'un des 12 cortèges qui ont sillonné les rues des grandes villes de France ce samedi, avant la grande "Manifestation pour l'égalité" parisienne de dimanche.
Le maire de Montpellier et plusieurs députés PS et EELV de la région ont pris la tête du cortège
Le maire de Montpellier et plusieurs députés PS et EELV de la région ont pris la tête du cortège
A Montpellier, plusieurs élus de gauche étaient en tête de cortège: le maire (PS) de la ville, Hélène Mandroux, les députés de l'Hérault Christian Assaf (PS), Fanny Dombres-Coste (PS), Jean-Louis Roumégas (EELV) et le député du Gard Christophe Cavard (EELV). Ils arboraient une banderole "La République exige l'égalité". La ville devrait célébrer le premier mariage homosexuel de France, "au plus tard en mai  2013", selon Hélène Mandroux.
Ce week-end de mobilisation des partisans du Mariage pour Tous se veut une réponse aux manifestations des opposants, qui avaient réuni 100 000 personnes en France en novembre. Le projet de loi sera examiné au Parlement le 29 janvier 2013.

Sur le même sujet

Les + Lus