• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'affaire des paris suspects du MAHB devant le tribunal de Montpellier

Les stars du hand dans le prétoire. Les frères Karabatic, Honrubia, Bojinovic, Robin, Gajic... sont convoqués le 15 juin au TGI de Montpellier. Ils font partie des 16 prévenus de l'affaire des paris suspects. Certains ont avoué avoir parié sur la défaite de leur club le 12 mai 2012 face à Cesson.

Par Laurence Creusot


16 prévenus, une vingtaine d'avocats, des dizaines de journalistes. Le procès des paris suspects du MAHB durera 10 jours à partir du 15 juin au tribunal de grande instance de Montpellier.
Les 16 prévenus sont accusés à des degrés divers d'escroquerie, de tentative ou de complicité d'escroquerie. Ils auraient trompé la Française des Jeux. Ils encourent jusque 5 ans de prison ferme.

Le match du 12 mai 2012 perdu par les Montpelliérains : Cesson/MAHB (31 à 28)

La rencontre perdue par Montpellier a fait l'objet d'un volume inhabituel de paris sportifs portant sur le score du match à la mi-temps (15-12) et c'est ce qui a motivé la plainte déposée par la Française des jeux. 
Le 16 mai, le service des courses et des jeux de la PJ est alerté d'une suspicion de tricherie.
D'ordinaire, le total des mises atteint les 3.000 euros, ce jour-là, il dépasse les 100.000 euros.
La majorité de ces paris sont effectués le jour du match après 10 h 00. Des prises de jeux  payées en liquide par tickets de 100 euros pour préserver l'anonymat des parieurs.

Le parquet de Montpellier ouvre une enquête

Très vite, les enquêteurs repèrent cinq zones de paris : Montpellier, Prades-le-lez, Clapiers, Paris et Rennes. Des zones où les joueurs du MAHB ou leurs proches étaient présents selon le repérage de leur téléphones portables.
Plus de 88.000 euros ont été engagés sur la seule ville de Montpellier ce 12 mai 2012.
Rappelons que les joueurs professionnels et leur entourage n'ont pas le droit d'engager des paris sportifs. Une clause inscrite dans leur contrat.

France 3 Languedoc-Roussillon révèle l'affaire

Fin septembre 2012, nous révélons la suspicion de tricherie et la mise en cause des joueurs.
Le 2 octobre 2012 sept joueurs, les compagnes des frères Karabatic et quatre parieurs sont mis en examen.
Trois joueurs étaient blessés le jour de la rencontre avec Cesson-Sévigné et n'étaient pas sur le parquet : Nikola Karabatic, Samuel Honrubia et Mladen Bojinovic.
A la suite des interrogatoires, certains reconnaîtront avoir parié excepté Nikola Karabatic, Issam Tej et Dragan Gajic.

Qui sont les parieurs ? 

Tenanciers de débits de tabac, restaurateur, amies, amis, kiné de l'équipe : huit personnes ont reconnu avoir parié sur la défaite de Cesson à la mi-temps, alors que Montpellier semblait le grand favori de la rencontre.
Des paris engagés sur les indications des joueurs. D'après le parquet les membres de l'équipe du MAHB se seraient entendus lors d'un repas dans une pizzeria, avant la rencontre à Cesson. Y a-t-il eu tricherie organisée avec entente préalable? C'est ce sur quoi porteront les débats.
Les principaux avocats du procès des paris suspects du MAHB en juin 2015 à MOntpellier / © France 3 LR
Les principaux avocats du procès des paris suspects du MAHB en juin 2015 à MOntpellier / © France 3 LR

Comment s'organise la défense ?

Le très médiatique Eric Dupond Moretti n'arpentera pas les allées du palais. Le ténor du barreau avait assisté les frères Karabatic aux premières de l'affaire, il ne les défendra pas devant le tribunal le 15 juin.
Nikola Karabatic, Issam Tej et Dragan Gajic ont toujours nié avoir parié ce 12 mai 2012. Ils ne devraient pas changer de version.
Mladen Bojinovic est considéré par le parquet comme le meneur de jeu, celui qui aurait eu l'idée des paris et de leur simultanéité. 
Son défenseur Luc Abratkiewitch réfute ce portrait et explique que le dossier est vide.
Jean-Robert Phung, conseil des Karabatic, avait déjà parlé d'acharnement judiciaire.
Les défenseurs estiment que les joueurs ont déjà été sanctionnés sportivement par leur club.

Les parties civiles

Le club de Montpellier MAHB, la fédération française du handball, la ligue de handball, la métropole de Montpellier et la Française de jeux se sont constitués parties civiles.
Le club de Cesson-Sévigné a retiré sa plainte au moment de l'engagement du gardien de but de Montpellier Mickaël Robin, le 8 mars 2013.
Les prévenus du procès des paris suspects du MAHB juin 2015 / © France 3 LR
Les prévenus du procès des paris suspects du MAHB juin 2015 / © France 3 LR

Suivre l'audience en direct

Le procès sera couvert en direct grâce à un live minute par minute, réalisé chaque jour, en direct du TGI de Montpellier par France 3 Languedoc-Roussillon.

Le calendrier prévisionnel du procès

Lundi 15 juin : ouverture du procès à 10 h 30
Mardi 16 juin : auditions de Jennifer Priez et de Géraldine Pillet, compagnes des frères Karabatic au moment des faits.
Audition du patron de la pizzeria "Chez Vincent", du kiné et Primoz Prost
Mercredi 17 juin : audition des joueurs.
Audition des frères Karabatic l'après-midi.
Jeudi 18 juin : suite de l'audition des joueurs et diffusion de la première mi-temps du match commenté par les experts.
Vendredi 19 juin : audition des témoins 
Lundi 22 juin: Plaidoiries des parties civiles ( le club MAHB, la ligue, la métropole de Montpellier et la Française des jeux)
Réquisitions du procureur Patrick Desjardins.
Du mardi 23 juin au vendredi 26 juin : Plaidoiries des 19 avocats de la défense.
Le jugement devrait être mis en délibéré.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus