• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le chauffard qui avait tué deux jeunes filles en scooter à Lattes jugé à Montpellier

Débris du scooter accidenté à Lattes. / © France 3 LR
Débris du scooter accidenté à Lattes. / © France 3 LR

Le 8 août 2014, un homme de 24 ans au volant d'une voiture a renversé et tué deux jeunes filles en scooter à Lattes. Après les avoir traînées sur plusieurs centaines mètres, il a pris la fuite et caché sa voiture. Il était ivre. Il sera jugé ce 11 janvier.

Par P.S.

Mis en examen pour "homicides involontaires avec circonstances aggravantes" (conduite en état d'ivresse et délit de fuite), un homme de 24 ans, Alexis D.,  comparaîtra lundi devant le tribunal correctionnel de Montpellier. 
 

Rappel des faits

Le 8 août 2014 vers 2 heures du matin, il avait renversé Boutaïna, 19 ans et son amie d'enfance Claire, 17 ans qui roulaient en scooter, au retour de leur travail saisonnier à Lattes, sur la route départementale entre Montpellier et Palavas-les-Flots.
Le chauffard qui avait tué deux jeunes filles en scooter à Lattes jugé à Montpellier
Sujet : S. Navas

Lui, ivre, les avaient traînées sur 350 mètres jusqu'à ce que son pare-choc cède, avait pris la fuite et caché son véhicule pour le déclarer volé. Sa plaque d'immatriculation, perdue pendant l'accident, avait permis aux enquêteurs de le retrouver 12 heures plus tard. Contrôlé à l'alcool avec 1,2 gramme par litre de sang au lendemain de l'accident, il affirme avoir bu par panique après l'accident. Mais des éléments de l'enquête indiquent qu'il avait probablement bu avant de prendre le volant. Il aurait été à environ 2 grammes d'alcool par litre de sang au moment des faits. 
 

Récidiviste

Les deux filles, prises en charge blessées par les pompiers, ont succombé à leurs blessures peu de temps après l'accident. Placé sous mandat le dépôt le 10 août 2014, le jeune homme a été relâché, sous contrôle judiciaire, en décembre 2015, dans ce que les avocats des parties civiles ont qualifié de "couac judiciaire". Alexis D est pourtant récidiviste : en 2012 il avait été condamné à Mende pour conduite en état d'ivresse. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus