• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Christian Bourquin veut pénaliser l'absentéisme des élus au Conseil régional

Montpellier - Christian Bourquin au conseil régional du Languedoc-Roussillon - 22 novembre 2013. / © F3 LR
Montpellier - Christian Bourquin au conseil régional du Languedoc-Roussillon - 22 novembre 2013. / © F3 LR

Le président du conseil régional du Languedoc-Roussillon a jeté un pavé dans la mare de l'absentéisme. Christian Bourquin a en effet annoncé son intention de verbaliser les élus habitués à l'école buissonnière. Une annonce qui fait déjà polémique. Un vote est prévu le 20 décembre prochain.

Par Fabrice Dubault


Débat d'orientation budgétaire, vendredi, au conseil régional. Le budget primitif 2014 s'élève à 1 milliard 187 millions d'euros, dont 45,4% serait consacré à l'investissement pour le développement du Languedoc-Roussillon, région dont le taux d'endettement reste au dessous de la moyenne nationale.

En marge de ce débat, le président Bourquin a annoncé son intention de mettre fin à l'absentéisme des élus.

Taxer les mauvais élèves, c'est l'intention de Christian Bourquin. Il l'a annoncé, officiellement, vendredi matin, devant un parterre bien garni d'élus.
Le président du conseil régional a prévenu, en cas d'absence, les élus pourraient perdre jusqu'à 10% de leurs indemnités. La proposition d'amende sera présentée au vote le 20 décembre à l'assemblée régionale. Si elle est adoptée, elle sera applicable dès l'an prochain.

Cette taxe existe déjà au Sénat où elle n'est pas appliquée.

Christian Bourquin y est d'ailleurs un sénateur productif mais ne figurant pas parmi les plus présents.

Montpellier : le conseil régional va-t-il pénaliser l'absentéisme des élus ?

 

Sur le même sujet

Des enseignants manifestent avec les "gilets jaunes"

Les + Lus