• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le Cirad de Montpellier décode la molécule d'un nouvel antibiotique

Les chercheurs du Cirad de Montpellier découvreurs de la molécule albicidine - mars 2015. / © France 3 LR
Les chercheurs du Cirad de Montpellier découvreurs de la molécule albicidine - mars 2015. / © France 3 LR

Une molécule étonnante tirée de la canne à sucre pourrait devenir l'antibiotique de demain. Les chercheurs du CIRAD à Montpellier ont réussi à décoder la molécule mystérieuse.

Par Laurence Creusot


Les chercheurs du CIRAD (centre de recherche agronomique) de Montpellier étudient la canne à sucre, et plus particulièrement une de ses maladies. Elle leur a permis de découvrir une molécule étonnante. L'albicidine.

Si l'albicidine est connue depuis les années 80, personne n'en avait encore percé le mystère. Il aura fallu 12 ans aux scientifiques pour découvrir sa structure. Ce travail de longue haleine devrait permettre la fabrication d'un nouvel antibiotique.

En près de 60 ans, seulement 6 nouveaux antibiotiques ont été mis sur le marché. Et face à des bactéries de plus en plus résistantes, la découverte de Montpellier tirée de la canne à sucre a un bel avenir.
Un brevet, déposé par le Cirad de Montpellier et l’Université technique de Berlin, protège l’utilisation du protocole de synthèse chimique de l’albicidine.

Le reportage de Florent Hertmann et Enrique Garibaldi
Montpellier (34) : un nouvel antibiotique tiré de la canne à sucre
Reportage F.Hertmann/ E. Garibaldi


Les chercheurs du CIRAD

Monique Royer - Généticienne responsable d'équipe CIRAD Montpellier
Stéphane Cociancich - Biochimiste au CIRAD Montpellier

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus