Damien Alary annonce que 5 des 11 administrations régionales resteront à Montpellier

Publié le Mis à jour le

L'annonce officielle sera faite, vendredi, par le Premier ministre mais le président de la région Languedoc-Roussillon vient de confirmer qu'à l'issue de la fusion Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, 5 administrations resteront à Montpellier pour gérer la grande région.


Selon Damien Alary, 5 des 11 administrations régionales actuelles siégeront toujours à Montpellier après la fusion des régions, le 1er janvier 2016. Elles auront donc compétences sur l'ensemble de la future grande région.

Les 5 administrations concernées sont : 

  • Le Rectorat coordinateur
  • L'Agence régionale de santé (ARS)
  • Les affaires culturelles (DRAC)
  • La jeunesse, les sports et la cohésion sociale
  • La chambre régionale des comptes
Reste une incertitude pour la direction du pôle biodiversité. Il pourrait également échoir à Montpellier.

durée de la vidéo: 01 min 05
Interview de Damien Alary - 30 juillet 2015.

Quid du lieu du siège du conseil régional de la future grande région? Y aura-t-il un site administratif et/ou un site politique?
Quid du lieu d'implantation de la préfecture de la future grande région? Montpellier ou Toulouse?

Début de réponse, ce vendredi, avec une conférence de presse des préfets des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, organisée à la préfecture de l'Aude, à Carcassonne.