• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Football, rugby: le grand soir des Montpelliérains

Le Chilien du MHSC, Marco Estrada, a ouvert le score à Bastia avant de se blesser / © AFP PHOTO / SYLVAIN THOMAS
Le Chilien du MHSC, Marco Estrada, a ouvert le score à Bastia avant de se blesser / © AFP PHOTO / SYLVAIN THOMAS

Jour faste pour les sportifs montpelliérains: en Ligue 1, les footballeurs du MHSC l'emportent 4/0 à Bastia, tandis qu'en H Cup, la coupe d'Europe de rugby, le MHR s'impose à domicile contre les Gallois de Cardiff (34/21).

Par Valérie Luxey

Une victoire 4 buts à 0 à Bastia, et voilà les footballeurs montpelliérains à la 9ème place du championnat de Ligue 1, dans la première partie du tableau pour la première fois de la saison. Le champion de France en titre s'impose en Corse grâce à des buts signés Estrada, qui a ouvert le score à la 14ème minute avant de se blesser, mais aussi Herrera, bien servi par Utaka (48ème), et surtout Belhanda, auteur d'un but à la 60ème minute et d'une passe décisive pour Mounier à la 76ème. 
John Beattie a inscrit le 4ème et dernier essai du MHR contre Cardiff, en H Cup de rugby / © AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
John Beattie a inscrit le 4ème et dernier essai du MHR contre Cardiff, en H Cup de rugby / © AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
De leur côté, les rugbymen du MHR disputaient un match couperet contre Cardiff, sur leur pelouse du stade Yves-du-Manoir, en H Cup, la coupe d'Europe de rugby à XV. Et ils ont franchi l'obstacle haut la main. Au total, Montpellier a inscrit 4 essais (Nagusa à la 16ème minute, Van Vuuren à la 27ème, Audrin à la 42ème et Beattie à la 57ème), tous transformés par Bustos Moyano, également auteur de 2 pénalités.
Les Gallois n'ont rien pu faire, malgré 2 essais de Warburton (4ème) et Cuthbert (53ème), ainsi que 3 pénalités signées Patchell. Au final, le MHR l'emporte avec le bonus: 34/21, et rejoint Toulon, toujours invaincu, en tête de sa poule. Le club conserve ainsi une chance de qualification pour les quarts de finale.

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : Henri Joyeux s'en défend

Les + Lus