Grève des intermittents : le Printemps des Comédiens est fini avant d'avoir commencé

Montpellier - le Domaine d'O et les banderoles des intermittents du spectacles en grève - 11 juin 2014. / © F3 LR
Montpellier - le Domaine d'O et les banderoles des intermittents du spectacles en grève - 11 juin 2014. / © F3 LR

Face à la situation délicate, le conseil général de l'Hérault a suspendu son aide financière au Printemps des Comédiens de Montpellier. En d'autres mots, il n'y aura pas d'édition 2014. Depuis 9 jours, la grève des intermittents du spectacle a empêché toutes les représentations.

Par Fabrice Dubault


La tension monte entre les intermittents et les organisateurs et financeurs du Printemps des Comédiens.

Pour exemple, un vif échange de propos, mercredi midi, entre un vice-président du conseil général de l'Hérault et quelques intermittents du spectacle.
Quelques minutes plus tôt, Jacques Atlan, nous a appris la décision du conseil d'administration extraordinaire du Printemps des Comédiens.

Constatant l'impossibilité de fait de pouvoir assurer le reste du festival, alors même que cette impossibilité n'est pas imputable aux organisateurs, il n'y a donc pas d'édition 2014 du Printemps.

Dans un communiqué, le conseil d'administration du Printemps des Comédiens a dit se refuser à prononcer "l'annulation" du festival, "circonstance qui le rendrait redevable du paiement de prestations non effectuées".
Le conseil a précisé qu'il avait décidé "de ne pas acquitter aux intermittents, artistes et compagnies, les engagements financiers prévus aux divers contrats (...) et de prendre toute mesure destinée à limiter autant que possible les dépenses à venir".

Selon cet élu, le festival reviendrait quand même à 1,9 million d'euros, au conseil général, donc à la collectivité, pour ne pas avoir lieu.

Les intermittents n'ont pas souhaité réagir en découvrant la décision du conseil d'administration du festival.

Montpellier : le Printemps des comédiens 2014 n'aura pas lieu
Reportage F3 LR : E.Jubineau et C.Métairon


Jane Birkin soutient les intermittents et annule son spectacle à Montpellier

Jane Birkin a affiché son soutien aux intermittents et annulé le spectacle "Gainsbourg, Poète majeur" qu'elle devait proposer le 22 juin au Printemps des Comédiens à Montpellier, a-t-on appris mercredi auprès de sa maison de production.
"Jane Birkin soutient la cause des intermittents du spectacle et a donc décidé d'annuler sa représentation à Montpellier", a annoncé la production de son spectacle "Les visiteurs du soir".
A quoi ressemble Gainsbourg quand on oublie la musique pour ne plus qu'entendre le bruissement des mots: telle était l'idée de cet hommage inédit à Serge Gainsbourg avec, comme lecteurs d'une soixantaine de textes, Jane Birkin, Michel Piccoli et Hervé Pierre, de la Comédie Française.

Une assemblée générale est prévue jeudi matin au Printemps des Comédiens

Au Printemps des Comédiens, où les intermittents sont en grève depuis le 3 juin pour protester contre la nouvelle convention d'assurance chômage, une assemblée générale est prévue jeudi matin pour décider de la suite du mouvement.
Selon le site internet du festival, de nombreux spectacles sont d'ores et déjà été annulés par les artistes, de "Capital", programmé de vendredi à dimanche et signé Sylvain Creuzevault, à "Morsure" de la compagnie Rasposo, prévu entre le 13 et le 19 juin.

Le spectacle d'ouverture de "Quand je pense à Fernande" à Sète est annulé

Le spectacle d'ouverture au Théâtre de la mer, à Sète, du festival "Quand je pense à Fernande", avec au programme Renan Luce, a été annulé.
Zaz, Jeanne Cherhal, Julien Doré ou encore Bernard Lavilliers participent à ce rendez-vous qui ouvre la saison culturelle sétoise.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus