Un homme accusé d'avoir tué sa concubine jugé aux assises à Montpellier

Montpellier - le palais de justice - mars 2016. / © F3 LR F.Dubault
Montpellier - le palais de justice - mars 2016. / © F3 LR F.Dubault

Un homme de 27 ans est jugé devant les assises de l'Hérault, pour le meurtre, en mai 2014, de sa concubine dans le quartier de la Paillade, à Montpellier. Cet homme, mais aussi son père et sa soeur, avaient d'abord parlé de suicide aux enquêteurs.

Par Zakaria Soullami


Les faits remontent au 12 mai 2014.

Un couteau planté dans la poitrine


Le corps de la victime, une femme de 36 ans, avait été retrouvé dans un appartement du quartier de la Paillade à Montpellier. Elle avait un couteau planté dans la poitrine. 3 personnes avait été interpellées : l'accusé, son père et sa soeur.

Un reportage de Maria Laforcade et Enrique Garibaldi 
Un homme accusé d'avoir tué sa concubine jugé aux assises à Montpellier (34)
Un homme de 27 ans est jugé devant les assises de l'Hérault, pour le meurtre, en mai 2014, de sa concubine dans le quartier de la Paillade, à Montpellier. Cet homme, mais aussi son père et sa soeur, avaient d'abord parlé de suicide aux enquêteurs. - F3 LR - Reportage : M. Laforcade et E. Garibaldi

La thèse du suicide écartée


Tous les trois avaient d'abord parlé de suicide. Une version qui n'avait pas convaincu la police. Les enquêteurs avaient vite remarqué le nettoyage de la scène du crime et le long délai pour prévenir les secours. Ce qui avait d'ailleurs peut-être empêché de sauver la jeune femme. C'est un point sur lequel se penchera la cour d'assises.

Un reportage d'Emilien Jubineau et Benoît De Tugny (réalisé le 13 mai 2014)
Montpellier : un homme de 26 ans avoue le meurtre de son amie d'un coup de couteau
Reportage F3 LR : E.Jubineau et Benoît Detugny

Le père et la soeur également jugés


Le père et la soeur de l'accusé sont jugés pour "non assistance à personne en danger". Il leur est reproché de ne pas avoir appelé les secours assez vite, ce qui aurait pu sauver la victime, décédée de longues minutes après avoir reçu un coup de couteau.
Le père, qui avait reconnu en garde à vue avoir nettoyé le couteau, sera également jugé pour "modification de la scène de crime".

Le procès commence ce lundi à 14h00 et devrait durer trois jours. Le verdict est attendu mercredi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus