L'imam Khattabi de Montpellier présenté au parquet pour des fraudes présumées

Un imam de Montpellier, Mohamed Khattabi, avait été placé en garde à vue, jeudi, notamment pour des activités rémunérées non déclarées. Il a ensuite été relâché mais il sera présenté au parquet de Montpellier ce vendredi à 16h00. Il est notamment poursuivi pour travail dissimulé.


D'après nos informations, l'imam Mohamed Khattabi de Montpellier sera présenté au parquet de Montpellier ce vendredi à 16h00. Il est poursuivi pour travail dissimulé et fraude à la sécurité sociale.

Placé en garde à vue puis relâché


L'imam montpelliérain avait été placé en garde à vue, jeudi, notamment pour des activités rémunérées non déclarées et des fraudes présumées aux prestations sociales. Il avait ensuite été relâché.

Une semaine après l'abrogation de son assignation


Cette présentation au parquet intervient une semaine après l'abrogation le 11 décembre par le ministère de l'Intérieur de l'assignation à résidence à laquelle le religieux était soumis dans le cadre de l'état d'urgence.

Soupçonné "d'escroquerie et recel d'escroquerie"


L'imam est soupçonné "d'escroquerie et recel d'escroquerie" ainsi que de "travail illégal". M. Khattabi avait été assigné à résidence le 22 novembre, après une perquisition menée à son domicile à Saint Georges d'Orques, dans l'Hérault, ainsi qu'à la mosquée Aïcha, dans le sud de Montpellier.