• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

INFO FRANCE 3 : l'auteur de la fusillade de Carcassonne pour la première fois à Montpellier

Montpellier - Nicolas Vizioz, ex-sergent du 3e RPIMa de Carcassonne, auteur des tirs qui ont fait 16 blessés, lors de la démonstration militaire - 9 avril 2013. / © F3 LR C.Métairon-E.Jubineau - DR France 3 Languedoc-Roussillon
Montpellier - Nicolas Vizioz, ex-sergent du 3e RPIMa de Carcassonne, auteur des tirs qui ont fait 16 blessés, lors de la démonstration militaire - 9 avril 2013. / © F3 LR C.Métairon-E.Jubineau - DR France 3 Languedoc-Roussillon

Cette photo, du sergent Nicolas Vizioz, signée France 3 Languedoc-Roussillon, est la première diffusée depuis le 29 juin 2008, jour du drame de la fusillade du 3e RPIMa de Carcassonne. C'est l'auteur des tirs, supposés à blanc, qui ont blessé 16 personnes lors de la démonstration en public.

Par Fabrice Dubault


L'ex-sergent Nicolas Vizioz, militaire au moment du drame, est âgé de 32 ans. Il est désormais conseiller militaire auprès de divers pays.
Toute la journée de mardi, il a préparé à Montpellier, avec ses avocats, l'audience qui s'oubre mercredi devant le tribunal correctionnel de Montpellier. Il comparaît avec 5 autres militaires ou ex militaires du 3e RPIMa de Carcassonne pour erreur sur les munitions. Parmi eux, certains sont inculpés d'imprudences  et de carences dans l'organisation d'une manifestation militaire et de laxisme fautif dans la circulation de munitions de guerre.

 / ©
/ ©

Le 29 juin 2008, pendant des journées portes ouvertes du régiment de parachutistes de Carcassonne, au cours d'une démonstration un militaire a tiré sur la foule à balles réelles. Seize personnes sont blessées.

6 militaires seront jugés à partir de mercredi à Montpellier et jusqu'à vendredi.

Montpellier : Nicolas Vizioz avant l'ouverture du procès de la fusillade du 3e RPIMa
Premières images de l'ex sergent Vizioz, auteur des tirs qui ont blessé 16 personnes le 29 juin 2008.


Compte-rendu en temps réel

La rédaction de France 3 Languedoc-Roussillon vous proposera durant les trois jours d'audience, le compte-rendu des débats, en direct, depuis le palais de justice de Montpellier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Occitanie : les aides européennes en danger

Les + Lus