• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : Montpellier résiste à Guingamp 1 à 1

La joie du MHSC qui ouvre le score avec un but de Morgan Sanson en première mi-temps contre Guingamp / © F3LR
La joie du MHSC qui ouvre le score avec un but de Morgan Sanson en première mi-temps contre Guingamp / © F3LR

"C'est bien, ça peut être mieux. On est encore une équipe de début de saison qui va monter en puissance". Frédéric Hantz résume ainsi le match nul  samedi soir à Guingamp, pour le Montpellier Hérault SC qui a ouvert le score avant d'étre rejoint 1 à 1 par EA Guingamp.

Par Sylvie BONNET avec l'AFP

 1 à 1. Un score honorable samedi soir pour l'équipe de football montpeliéraine face à En avant Guingamp qui jouait à domicile. Le MHSC a même cru pouvoir dominer la partie après avoir ouvert le score.  L'entraîneur de Montpellier Frédéric Hantz analyse le match:

"Il eût été étonnant qu'on ne souffre pas. On est à Guingamp qui est dans une très bonne dynamique, donc le résultat fait plaisir par rapport à la période de la saison et à ce qu'avait fait Guingamp avant.

Football : 1 à 1 pour Montpellier face à Guingamp
Les buts de la soirée en image. - F3LR


Frustration partagée


"Je pense que sur le match, les deux équipes peuvent être frustrées de ne pas l'emporter parce que les deux équipes se sont créé les occasions pour
cela." poursuit l'entraîneur montpelliérain.

"On a ouvert le score pour la 4e fois consécutive, on n'a pas pris de but en deuxième mi-temps, ça c'est bien. Bon, on s'est fait rejoindre, mais je trouve qu'on avance dans notre constance sur 90 minutes. Il y a encore de la frustration sur nos situations offensives, on peut être encore plus précis, mais il y a du travail à faire. C'est bien, ça peut être mieux. On est encore une équipe de début de saison qui va monter en puissance".





L'entraîneur de Guingamp satisfait


Antoine Kombouaré l'entraîneur de Guingamp déclare qu'il n'a pas beaucoup de choses à reprocher à ses joueurs :

 "ils ont été énormes au niveau de l'état d'esprit, de la qualité de jeu. Après cette quinzaine internationale je me posais beaucoup de questions sur comment ils allaient réagir. Parce que quand vous endossez le costume de leader, médiatiquement, ça a été énorme pendant ces quinze jours....


Côté frustrations, l'entraîneur de Guingamp déplore tout de même  beaucoup de situations offensives intéressantes mais pas bien exploitées:

Au foot, on sait que le plus dur c'est de marquer des buts. Défendre, c'est un peu plus facile, on l'a appris à nos dépens ce soir encore", conclut Antoine Kombouaré.

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus