• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mineur battu à mort à Montpellier : des zones d'ombres dans le décès du jeune de 17 ans

Montpellier - la police scientifique et technique sur les lieux du drame procède aux prélèvements et analyses - 30 mars 2016. / © F3 LR C.Agullo
Montpellier - la police scientifique et technique sur les lieux du drame procède aux prélèvements et analyses - 30 mars 2016. / © F3 LR C.Agullo

Ce mercredi soir, on sait peu de choses du drame qui s'est joué vers 11h, dans le quartier Astruc de Montpellier. Seules certitudes, un jeune homme de 17 ans est mort et un autre de 21 ans est hospitalisé, légèrement blessé et gardé à vue. Pour le reste, beaucoup de questions et peu de réponses.

Par Fabrice Dubault


La scène s'est déroulée en fin de matinée, ce mercredi vers 11h, dans le quartier Astruc du centre ville du Montpellier, non loin de la clinique Clémentville. Des témoins parlent de 2 jeunes, jetés d'une voiture en marche sur la route. Aucune confirmation.

L'un a 21 ans, il est légèrement blessé, le second âgé de 17 ans est inanimé. A leur arrivée sur place, les secours ne peuvent que constater son décès. Le procureur de la République de Montpellier confirme. Mais Christophe Barret, présent sur les lieux du drame n'en dira pas plus.

Il n'y a que l'autopsie qui pourra nous donner les causes de la mort", a dit le procureur refusant de confirmer des informations obtenues de sources proches du dossier indiquant que le jeune homme avait été battu à mort et jeté d'une voiture en marche.



Sur place, la police scientifique a procédé à des prélèvements et des analyses durant plusieurs heures. Une enquête a été ouverte pour enlèvement et séquestration suivie de mort.
La victime décédée a-t-elle été enlevée ? A-t-elle été séquestrée ? A-t-elle été battue à mort ? Aucune réponse.

La deuxième victime acheminée vers le CHU de Montpellier et hospitalisée serait en garde à vue. L'homme de 21 ans a été entendu cet après-midi.

Selon des sources proches de l'enquête, il s'agirait de jeunes originaires de Béziers. Aucune confirmation.

Beaucoup de zones d'ombres demeurent donc dans ce dossier.

L'enquête devra déterminer les circonstances de la mort de l'adolescent de 17 ans et établir l'identité du conducteur du véhicule et d'éventuels complices.

Montpellier : un mineur battu à mort abandonné dans une rue du quartier Astruc
Reportage F3 LR : C.Agullo et D.Aldebert - F3 LR

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le pôle mécanique d'Alès a fêté ses 20 ans

Les + Lus