Mladen Bojinovic et Jennifer Priez en appel de leur contrôle judiciaire à Montpellier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

La chambre de l'instruction de Montpellier a étudié mardi à huis clos les appels interjetés par le joueur Mladen Bojinovic et Jennifer Priez, mis en examen dans l'affaire de soupçons de match de hand truqué sur fonds de paris sportifs.


La cour se prononcera jeudi sur ces deux appels.

Mladen Bojinovic, ancien du MAHB actuellement au PSG faisait appel de la caution de 11.600 euros qu'il doit payer. Jennifer Priez, la compagne de Luka Karabatic, demandait, elle, l'annulation de son contrôle judiciaire, qui prévoit une caution de 13.000 euros et une interdiction d'entrer en contact avec les co-mis en examen à l'exception des frères Karabatic.

Selon Me Luc Abratkiewicz, l'avocat du joueur, ce dernier avait "le droit de jouer" et il est donc "juridiquement infondé" de demander une caution d'autant plus que rien ne démontre que le match a été truqué "surtout pas les écoutes téléphoniques".

"Je suis venu demander de mettre ce dossier à l'endroit alors qu'il a été pris depuis le début à l'envers. Dans ce dossier, on est allé, trop vite, trop fort.
On a confondu vitesse et précipitation", a déclaré de son côté à l'AFP Me Antoine Camus, le défenseur de Jennifer Priez, que Luka Karabatic était venu soutenir. Jeudi la cour rendra également sa décision concernant les autres joueurs du MAHB: Nikola et Luka Karabatic, Primoz Prost et Issam Taj, ainsi que Géraldine Pillet, la compagne de Nikola Karabatic.

Le 16 octobre, en audience publique, ils avaient réclamé la levée totale de leur contrôle judiciaire.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité