Montpellier aux prises avec un épisode cévenol

Inondations à Montpellier aux abords de l'aéroport le 29 septembre 2014 / © France 3 LR F.Detranchant
Inondations à Montpellier aux abords de l'aéroport le 29 septembre 2014 / © France 3 LR F.Detranchant

1000 personnes bloquées à l'aéroport et à la gare de Montpellier, les routes d'accès à Mauguio, Saint Aunès, Mudaison et Montpellier toujours coupées ainsi que la deux fois deux voies. Le pire, c'est que cet épisode cévenol n'est pas terminé.

Par Avec AFP

Voitures noyées, foyers privé d'électricité, empoyés coinciés sur leur lieux de travail : les pluies diluviennes qui s'abattent depuis dimanche soir sur l'Hérault causent d'énormes perturbations. Le point sur ce lundi très agité :
Fortes pluies et inondations à Montpellier
Depuis la création en 2001 de la carte de vigilance de Météo France, la vigilance rouge a été déclenchée à neuf reprises, notamment pour pluies diluviennes dans le Gard et l'Hérault, et en janvier 2009, dans le Sud-Ouest pour la première fois pour une tempête., inondations

Alerte rouge, mode d'emploi

La vigilance rouge, est niveau d'alerte météorologique le plus élevé pour risques d'orages et de pluies-inondations, implique de suivre des consignes de sécurité comme éviter d'utiliser le téléphone ou signaler son départ à des proches.

Ce niveau d'alerte est déclenché quand des dégâts "très importants sont à craindre" sur les habitations, parcs, cultures, plantations et massifs forestiers en cas d'orages, ainsi que "des crues torrentielles de ruisseaux", avec risque de coupures d'électricité, et conditions de circulation très difficiles.

Météo-France conseille alors de rester chez soi ou d'éviter tout déplacement dans le département concerné, et notamment en montagne en cas d'orage.
En cas de déplacement indispensable, une série de consignes sont à respecter.
Pour les pluies-inondations, Météo-France recommande ainsi de ne s'engager "en aucun cas" sur une voie immergée et de signaler son départ ou sa destination à ses proches. Aux conducteurs, il est conseillé de s'arrêter en lieu sûr.

Chez soi, il faut éviter d'utiliser le téléphone et les appareils électriques, ranger ou fixer les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d'être
endommagés, et signaler tout départ de feu.

Si le domicile se situe en zone inondable, même rarement touchée par les crues, il est recommandé de prendre les précautions nécessaires à la sauvegarde des biens, de faire une réserve d'eau potable, et de prévoir des éclairages de secours.

Sur le même sujet

Les + Lus