Depuis Montpellier, l’entreprise Predict vient en aide aux communes touchées par les inondations

La crue de la Seine à Paris le 03 juin 2016. / © Bertrand GUAY / AFP
La crue de la Seine à Paris le 03 juin 2016. / © Bertrand GUAY / AFP

L’Yonne, le Loiret, la Seine-et-Marne, l’Ile-de-France ou le Pas-de-Calais ont été touchés par de violents orages et des inondations. Habitués à avoir les pieds dans l’eau, les Montpelliérains de Predict aident les communes à la gestion des risques.

Par @F3Languedoc

Depuis une dizaine de jours, les ingénieurs de Predict se relaient 24 heures sur 24. Rivés sur leurs écrans météo, ils scrutent l'évolution de la crue qui frappe la région parisienne.

Leur mission : informer en temps réel les communes menacées par les crues. 20 000 communes (sur 35 000 !) en France ont confié la gestion de leurs risques naturels à Predict.
Depuis Montpellier, l’entreprise Predict vient en aide aux communes touchées par les inondations
Intervenants : Guillaume Ferry (directeur de la surveillanceà Predict) ; Alix Roumagnac (Président de Predict) ; Cyril Meunier (maire de Lattes)

Conseils stratégiques


« Notre mission c’est vraiment de les orienter sur des actions locales, concrètes, de mise en place d’action de sauvegarde de type : alerte de population, fermeture de voiries, évacuation de sites sensibles. Le métier de Predict c’est de donner cette expertise des risques et la transformer en une opération de sauvegarde », explique Guillaume Ferry, directeur de la surveillance à Predict

Ici, on a l'habitude de gérer les  épisodes cévenols. Il y a deux ans, il est tombé 600 millimètres d'eau en 8 heures sur le nord de Montpellier. Sur le bassin parisien : 100 millimètres en 3 jours…

« On a en Méditerranée, on a des reliefs beaucoup plus pentus, explique Alix Roumagnac, Président de Predict. Les terrains les cours d’eau ont été habitués à évacuer des débits qui sont beaucoup plus importants. Un événement comme ça dans le bassin parisien, il y a près de 30 ans qu’on ne l’a pas connu. Il faut retrouver des automatismes. »

A Lattes, un déversoir géant


Cette expérience cévenole acquise au fil des ans, on a en un exemple à Lattes. 55 millions d'euros ont été investis pour créer un déversoir sur le Lez. C’est le plus gros chantier de protection urbaine mené en France.

Le savoir-faire acquis en Languedoc-Roussillon est reconnu aujourd’hui dans le monde entier. Predict a été chargé de gérer les risques naturels pour les
prochains Jeux olympiques de Rio.

A lire aussi

Sur le même sujet

IME de Moussaron : la lanceuse d'alerte Céline Boussié relaxée

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne