Cet article date de plus de 4 ans

Montpellier hisse le drapeau arc-en-ciel pour la Journée contre l'homophobie

Le drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté Lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) a été hissé ce mardi, sur le fronton de l'Hôtel de ville de Montpellier, où a eu lieu, le premier mariage gay en France, en 2013. Une action militante pour la Journée internationale contre l'homophobie.

Montpellier - le drapeau arc-en-ciel au fronton de la mairie pour la journée internationale contre l'homophobie - 17 mai 2016.
Montpellier - le drapeau arc-en-ciel au fronton de la mairie pour la journée internationale contre l'homophobie - 17 mai 2016. © mairie de Montpellier

Ce même drapeau emblématique est décliné sur le logo de la ville sur son site internet, assorti de la mention "gay friendly", et sur ses comptes sur les réseaux sociaux.

Le compte twitter de la mairie de Montpellier aux couleurs "gay friendly"
Le compte twitter de la mairie de Montpellier aux couleurs "gay friendly" © mairie de Montpellier

La municipalité dirigée par le DVG Philippe Saurel explique ainsi vouloir montrer que la ville est un "territoire de tolérance et de diversité".


Du mardi 17 au vendredi 27 mai dans le hall de l'Hôtel de Ville, la municipalité organise également en partenariat avec l'association SOS homophobie et un collectif d'artistes une exposition de 15 planches de bande dessinée.

La Gay pride montpelliéraine, qui aura lieu cette année le 16 juillet, est l'une des plus importantes de France.

Montpellier avait été le théâtre le 29 mai 2013 du premier mariage entre personnes de même sexe célébré en France. Vincent Autin et Bruno Boileau avaient alors prononcé un "oui" historique, 11 jours après la promulgation de la loi Taubira.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgbt+ société mariage pour tous famille politique philippe saurel