Montpellier : l'imam Khattabi et sa femme poursuivis pour plus de 28.000 € de fraude

"Au total, il y en a pour un peu plus de 28.000 euros d'allocations indûment perçues", a déclaré ce vendredi le procureur de la République de Montpellier. Le couple Khattabi encourt notamment jusqu'à 2 ans de prison ferme et 30.000 euros d'amende.


20.000 euros de préjudices pour la CAF


L'imam Mohamed Khattabi de Montpellier et sa femme ont été présentés au parquet de Montpellier ce vendredi à 16h00. 
"Au total, il y en a pour un peu plus de 28.000 euros d'allocations indûment perçues. Le préjudice pour la caisse d'allocations familiales (CAF) est d'environ 20.000 euros du 1er juillet 2012 au 22 novembre 2015.", a déclaré le procureur de Montpellier Christophe Barret.

Travail illégal


L'épouse de Mohamed Khattabi est poursuivie pour avoir indûment perçu ces sommes, selon le procureur.

En ce qui concerne l'imam montpelliérain : "l'enquête a montré qu'il était rémunéré pour des toilettes mortuaires : il a perçu 7.000 euros sur trois ans, qu'il n'a pas déclarés.", a indiqué Christophe Barret.


itw de Christophe Barret procureur de la République de Montpellier


2 ans de prison ferme encourus


L'imam Khattabi est poursuivi pour "travail illégal et blanchiment des sommes qu'il a indûment perçues." Le couple Khattabi encourt notamment jusqu'à 2 ans de prison ferme, 30.000 euros d'amende et une interdiction de territoire.