Cet article date de plus de 5 ans

Montpellier : perquisitions dans 2 salles de prière clandestines

La préfecture confirme la perquisition, la nuit dernière, de 2 salles de prière de Montpellier. Des lieux de culte clandestins dans lesquels rien n'a été saisi. Pas d'interpellation non plus. Mais 2 poubelles et une voiture incendiées en marge de l'opération et des pompiers caillassés.
(Illustration)
(Illustration) © MAXPPP
Dans le cadre de l'état d'urgence, la préfecture a supervisé la perquisition de 2 salles de prière clandestines du quartier de la Paillade, à Montpellier. Joint par téléphone, Christian Pouget, le sous-préfet de Béziers (Hérault), de permanence ce weekend, nous a confirmé cette opération policière menée dans la nuit de vendredi à samedi avenue de Louisville et rue Pierre Cardenal. Les 2 lieux de culte ne possédaient aucune autorisation.

Aucune saisie ni interpellation

Il est à souligner que ces perquisitions n'ont donné lieu à aucune interpellation, ni à aucune saisie d'arme, ni document administratif. L'enquête se poursuit toutefois. Il s'agit de déterminer notamment l'activité précise de ces 2 salles de prière, ainsi que l'identité des propriétaires des lieux.

Pompiers caillassés

En marge de cette opération, des incidents ont éclaté et 2 poubelles et une voiture ont été incendiées, nécessitant l'intervention des sapeurs pompiers. A leur arrivée, les soldats du feu ont été caillassés. Aucun blessé n'est à déplorer. Les traces de ces heurts sont visibles sur une photo publiée par nos confrères du Midi Libre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police sécurité religion faits divers