Mort de Charlotte : 7 ans requis en appel contre le chauffard de Montpellier

La cour d'appel de Montpellier doit rejuger les deux hommes responsables de la mort de Charlotte 18 ans. L'étudiante de Montpellier fauchée par une voiture le 22 décembre 2012. L'avocat général a requis 7 ans pour le conducteur, un an pour son ami. Le jugement sera rendu le 5 février 2015.

Devant la cour d'appel le 18 décembre 2014
Devant la cour d'appel le 18 décembre 2014 © france 3 LR
Seul le principal prévenu détenu depuis le mois de janvier 2014, Lhoussain Oulkouch s'est présenté devant la cour d'appel de Montpellier. Condamné en première instance à 6 ans de prison, il a prononcé quelques mots en s'adressant aux parents de la victime. Il dit qu'il a tellement honte qu'il ne peut pas s'exprimer.

La présidente a rappelé les faits. Il s'agit d'un homicide involontaire assorti de 5 circonstances aggravantes.
- violation manifestement délibérée d’une obligation  de prudence ou de sécurité à savoir dépassement dangereux, vitesse excessive, défaut de maîtrise
- conduite sous l’empire d’un état alcoolique, entre 2,3 et 4,2 g/l d’alcool dans le sang
- usage de stupéfiants
- invalidation du permis de conduire
- délit de fuite

Le parquet, qui avait requis 8 ans de prison en première instance, avait fait appel du jugement du tribunal correctionnel en janvier.
durée de la vidéo: 02 min 11
Mort de Charlotte : 7 ans requis contre le chauffard


Une peine dans les textes de 10 ans 

La partie civile, comme elle le fait sans succès depuis deux ans, a demandé à nouveau la requalification criminelle des faits en "violences volontaires ayant
entraîné la mort sans intention de la donner avec arme par destination"
Me Phung défenseur de la famille rappelle le texte de loi en vigueur. La peine encourue pour un homicide involontaire assortie de 5 circonstances aggravantes est de 10 ans d'emprisonnement.
"De l'involontaire on bascule dans le volontaire." a expliqué l'avocat des parents de Charlotte.

"Oulkouch n'a plus de permis depuis deux ans déjà à cause de l'alcool.
"Ce 22 décembre 2012 il a plus de 2 grammes d'alcool dans le sang il zigzague sur la route."
"On est plus dans l'involontaire mais dans la violence volontaire."


Me Phung évoque dans sa plaidoirie la responsabilité de Mustapha Bouchane. L'ami du chauffard qui est ressorti ivre de la discothèque et a passé le volant à Oulkouch vers 4 h 00 du matin.
"Peut-être que si il en est un qui dit ce soir-là je suis trop ivre pour rouler, des vies seront sauvées."
Pour l'avocat de la famille la responsabilité de Bouchane est réelle.
"Lui une fois au chaud chez lui, il dit à Oulkouch : vas-y rentre chez toi. Deux minutes plus tard Charlotte est percutée"


Me Nguyen Phung ne réclame ni la criminalisation de l'affaire, ni le changement de loi. "D'autres drames vont se produire mais la cour peut faire passer le message. Charlotte n'est pas morte par maladresse."

6 ans une peine sévère

Me Malgras défenseur de L. Oulkouch 
estime que 6 ans de prison est déjà une lourde peine et demande que les juges en reste là.
L'avocat reproche à l'association des victimes de faire du télégénique aux dépens du judiciaire. De vouloir pousser les juges à changer la loi parce qu'elle n'a pas été entendue par les parlementaires.
"la pression médiatique fait que la passion l'emporte sur la raison."

7 ans requiert l'avocat général


L'avocat général a requis 7 ans de prison à l' encontre du conducteur ivre, drogué qui roulait sans permis. C'est un an de plus qu'en première instance.
Il a demandé une peine d'un an de prison dont six mois avec sursis pour M. Bouchane pour l'ami d'Oulkouch jugé pour homicide involontaire pour n'avoir rien fait pour empêcher son ami de prendre le volant. La même peine qu'en première instance.
L'avocat de Bouchane n'a pas su expliquer l'absence de son client à l'audience.

Le tribunal rendra son jugement le 5 février.

Pour revivre en direct l'audience du procès

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice procès chauffard
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter