Cet article date de plus de 6 ans

Nom de la future région : qui va décider ?

"Occitanie" est arrivé en tête d'une consultation régionale visant à déterminer le nom de la nouvelle grande région. Mais ce n'était qu'une consultation. Alors qui va décider ? Et surtout, qui aura le dernier mot ? Éclairage.

"Occitanie" a remporté 23% des 202.357 votes des personnes qui ont participé à cette consultation et devance les 12 autres noms soumis aux suffrages. "Occitanie-Pays Catalan" est deuxième (20%), devant "Languedoc" (8%) et "Midi-Languedoc" (7%).

13 noms ont été soumis au vote des internautes sur les sites de 5 quotidiens régionaux présents sur le territoire de la future grande région : L'Indépendant (qui couvre l'Aude et les Pyrénées-Orientales), La Dépêche du Midi (Midi-Pyrénées, Lot-et-Garonne et Aude), Midi-Libre (Languedoc-Roussillon et Aveyron), La Nouvelle République des Pyrénées (Hautes-Pyrénées) et Centre Presse Aveyron (Aveyron).

Mais cela ne veut pas dire que le nom de la future région sera "Occitanie". 

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, à partir du 1er janvier 2016

Avant la désignation d'un nom définitif, le nom provisoire des futures grandes régions se compose de l'association des noms des anciennes régions par ordre alphabétique. Pour le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, ce sera donc Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Les conseillers régionaux de la nouvelle région, qui seront élus lors des élections régionales de décembre prochain, seront consultés. Le conseil régional de la grande région sera composé de 158 conseillers régionaux, issus de la fusion des conseils régionaux du Languedoc-Roussillon (67 élus) et de Midi-Pyrénées (91 élus).
L'ensemble des conseillers régionaux de la région fusionnée devra voter entre janvier et juillet 2016.

Le nom de la nouvelle région sera rendu définitif avant le 1er octobre 2016 par un décret du Conseil d'Etat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions politique réforme territoriale élections régionales 2021 élections