Cet article date de plus de 7 ans

Nuit de cauchemar à Grabels et dans les quartiers nord de Montpellier

Le Lez et la Mosson ont à nouveau débordé au nord mais aussi au sud de Montpellier, dans la nuit du 6 au 7 octobre, mais les inondations ont fait beaucoup moins de "naufragés" que la semaine dernière. 300 sinistrés à Grabels. En aval, une digue a cédé à Lattes inondant Villeneuve-lès-Maguelone.

1 heure du matin, mardi, la Mosson déborde et envahit plusieurs quartiers de Grabels. Les pompiers sont en pleine reconnaissance pour identifier les personnes en danger.
Certaines rues sont complètement noyées. Les secours ont du procéder à 32 hélitreuillages sur la commune pour sécuriser les habitants.

durée de la vidéo: 02 min 05
GRabels et Montpellier : les inondations après les pluies torrentielles

Dans un lotissement, l'eau est montée à hauteur d'hommes et les habitants ont dû se réfugier à l'étage.
Peu à peu, les portes s'ouvrent pour laisser passer l'eau. Les habitants sinistrés qui s'étaient réfugiés dans les étages descendent constater les dégâts. Certains ont tout perdu en quelques heures.

Dès le milieu de soirée, la salle polyvalente de la ville accueille les habitants les plus touchés par les inondations, une centaine de personnes y ont été hébergées au total. Sur tous les visages, la stupéfaction.

L'alerte orange pour les précipitations a été levée à 3h30. Peu après, sur la commune de Grabels, la Mosson entamait déjà sa décrue.
durée de la vidéo: 01 min 27
Grabels (34) : une ville sinistrée

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries